Restauration du christianisme apostolique du 1er siècle
Corruption des Écritures
Corruption des Écritures

Corruption des Écritures

Corruptions textuelles favorisant la position trinitaire

Les trinitaires ont l'habitude de faire appel à certains versets comme preuve de leur doctrine même si ces versets sont connus pour avoir des variantes de lecture qui indiquent que les manuscrits ont été corrompus.

Zacharie 12 :10

Les Trinitaires lisent ce verset comme si Jésus était Yahvé qui disait : « Ils me regarderont, celui qu'ils ont transpercé. Cependant, certains manuscrits hébreux ont « regarde-le » et non « regarde-moi ». En effet, la citation utilisée par l'apôtre Jean en Jean 19:37 pointe vers l'authenticité de la première lecture plutôt que la seconde. Non seulement, la variante « regarde-moi » n'a aucun sens dans le contexte puisqu'elle dit qu'ils regardent « »ME" qui a été percé mais pleure quelqu'un d'autre ",LUI. »

Jn 1: 18

Certains manuscrits lisent «monogènes Fils" tandis que d'autres lisent "monogènes Dieu." Les premiers écrits chrétiens citent principalement la lecture « Fils » et non la lecture « Dieu ». La lecture de « Dieu » est basée sur notre premier manuscrit de ce verset trouvé dans le même voisinage que Nag Hammadi, en Égypte. Cependant, c'est un fait bien connu que le plus tôt ne signifie pas le meilleur puisque les corruptions ont commencé à une date très précoce. Les preuves historiques indiquent que la lecture de « Dieu » était principalement une tradition égyptienne puisque cette lecture est également attestée pour la première fois chez des Égyptiens tels qu'Origène et Clément d'Alexandrie. La lecture de « Dieu » pourrait être une corruption gnostique puisque le «monogènes Dieu » était une caractéristique importante de leurs croyances.

Actes 7: 59

La traduction de King James a inséré le mot « Dieu » dans ce verset, ce qui donne l'impression que Jésus était identifié comme Dieu.

Actes 20: 28

Les premiers manuscrits importants tels que le Codex Alexandrinus, le Codex Bezae et le Codex Ephraemi Rescriptus lisaient « église du Seigneur » plutôt que « église de Dieu ». Irénée cite également « l'église du Seigneur.

1 Corinthians 10: 9

Certains manuscrits ont "Christ" tandis que d'autres manuscrits anciens lisent "Seigneur".

Ephésiens 3: 9

Certains manuscrits ont « par Jésus-Christ » alors que d'autres n'en ont pas.

1 Timothy 3: 16

Le poids écrasant des preuves manuscrites a forcé les chercheurs à reconnaître que «Dieu a été manifesté dans la chair » la version de ce verset est une corruption. C'est aussi un non-sens puisque cela aurait pour résultat que Dieu serait vu par les anges (pourquoi énoncer l'évidence ?) et que Dieu a été justifié dans l'Esprit.

2 Peter 1: 1

Les trinitaires font souvent appel à la règle de Granville Sharp concernant ce verset pour affirmer que Jésus est identifié comme Dieu. Cependant, le Codex Sinaiticus, un manuscrit très ancien, ne lit pas « Dieu et Sauveur » mais « Seigneur et Sauveur ».

1 John 3: 16

La traduction de King James a inséré le mot « Dieu » dans ce verset, ce qui donne l'impression que Jean identifiait Jésus comme « Dieu ».

1 John 5: 7

Le poids écrasant des preuves manuscrites a forcé les érudits à reconnaître que ce verset est une certaine corruption qui avait été insérée dans les Écritures.

Pour plus d'exemples de corruptions de textures, voir l'article sur BiblicalUnitar.com : 

https://www.biblicalunitarian.com/articles/textual-corruptions-favoring-the-trinitarian-position

La corruption orthodoxe des Écritures : l'effet des premières controverses christologiques sur le texte du Nouveau Testament

Télécharger : https://www.academia.edu/15883758/Orthodox_Corruption_of_Scripture

Amazon: https://amzn.to/3nDaZA2

Les vainqueurs n'écrivent pas seulement l'histoire : ils reproduisent aussi les textes. Ce travail explore la relation étroite entre l'histoire sociale du christianisme primitif et la tradition textuelle du Nouveau Testament émergent, en examinant comment les premières luttes entre l'« hérésie » et l'« orthodoxie » chrétiennes ont affecté la transmission des documents sur lesquels de nombreux débats ont été menés. . 

* Bart Ehrman ne doit être considéré que pour ses premiers travaux de critique texturale – et non pour ses travaux plus récents (plus de 20 ans) sur l'interprétation biblique.

Le texte du Nouveau Testament: sa transmission, sa corruption et sa restauration (4e édition) 

https://amzn.to/3e61mXj

Cette édition entièrement révisée de l'ouvrage classique de Bruce M. Metzger est le manuel le plus à jour disponible pour la critique textuelle du Nouveau Testament. Le texte du Nouveau Testament, Quatrième édition. Cette révision met à jour la discussion de sujets aussi importants que les premiers manuscrits grecs et les méthodes de critique textuelle, en intégrant les découvertes et les approches récentes de la recherche dans le corps du texte (par opposition aux révisions précédentes, qui compilaient de nouveaux documents et notes dans des annexes ). Le texte standard pour les cours d'études bibliques et d'histoire du christianisme depuis sa première publication en 1964.

* Bart Ehrman ne doit être considéré que pour ses premiers travaux de critique texturale – et non pour ses travaux plus récents (plus de 20 ans) sur l'interprétation biblique.

Le Nouveau Testament complet

https://amzn.to/2Rcl1vE

Créé spécialement pour les études bibliques. L'une des caractéristiques principales est que des notes de bas de page sont fournies en bas de chaque page en référence aux variantes des textes grecs généralement classées en deux groupes : Le groupe « alexandrin » représente les plus anciens manuscrits survivants. Le groupe « byzantin » représente la majorité des manuscrits. Il montre également des variantes mineures. Au bas de chaque page se trouve également un appareil textuel parallèle qui présente les choix textuels de 20 versions de la Bible pour chaque verset du Nouveau Testament. Bien que traduite d'un point de vue trinitaire, cette traduction utilise le texte critique (NA-27) comme texte source 100% du temps et est également très lisible.