Restauration du christianisme apostolique du 1er siècle
La vie, la mort et l'espoir du salut
La vie, la mort et l'espoir du salut

La vie, la mort et l'espoir du salut

 La vie, la mort et l'espoir du salut

 

Au jour où Dieu fit la terre et les cieux, le Seigneur Dieu forma l'homme de la poussière de la terre et insuffla dans ses narines un souffle de vie, et l'homme devint une âme vivante. (Genèse 2:4-7) Et de la chair d'Adam, Dieu forma une femme (Genèse 2:21-23), que l'homme nomma Eve parce qu'elle était la mère de tous les vivants. (Genèse 3:20) Bien qu'Adam ait vécu au paradis en étroite communion avec Dieu, le premier homme a péché avec sa femme dans le péché pour lequel Dieu a mis en garde : « vous mourrez certainement ». (Genèse 2:17) Ainsi la femme et l'homme se sont condamnés à mort, selon la malédiction que Dieu a prononcée à Adam : « À la sueur de ton visage tu mangeras, jusqu'à ce que tu retournes à la terre, ont été prises ; car tu es poussière, et tu retourneras à la poussière. (Genèse 3:19) Alors le Seigneur Dieu a envoyé l'homme et sa femme hors du paradis et a interdit aux mortels de manger de l'arbre de vie. (Genèse 3:24)

Le péché est donc entré dans le monde par un seul homme, et la mort par le péché, et ainsi la mort s'est étendue à tous les hommes. (Romains 5:12) Selon la loi juste de Dieu, l'âme qui pèche mourra. (Ézéchiel 18:4) Ayant été éloignée de Dieu par le péché, l'humanité est déjà condamnée. (Jean 3:18) Et par les œuvres, nul n'est justifié devant Dieu. (Romains 3:20) L'humanité a déjà été accusée que tous sont sous le péché, comme il est écrit : « Nul n'est juste, nul, nul ; personne ne comprend; personne ne cherche Dieu. Tous se sont détournés ; ensemble, ils sont devenus sans valeur ; personne ne fait le bien, pas même un. (Romains 3:9-12) Faute de la repentance qui mène à la vie, l'homme est mort dans les offenses et le péché, suivant le cours de ce monde, suivant le prince de la puissance de l'air, l'esprit qui est maintenant à l'œuvre dans le fils de la désobéissance. (Éphésiens 2:2) Les enfants de l'homme sont tombés, ils sont tous devenus corrompus, comme Jésus l'a dit : « Nul n'est bon que Dieu seul. (Luc 18:19) Ainsi la mort a régné depuis Adam, même sur ceux dont le péché n'était pas comme la transgression d'Adam. (Romains 5:14)

La première importance est que Jésus est mort pour nos péchés, il a été enterré et il est ressuscité le troisième jour. (1 Corinthiens 15:3-4) Notre espérance et notre foi en l'Évangile reposent sur la promesse que nous atteindrons également la résurrection d'entre les morts à la fin des temps. (Jean 11:24) Bien que le premier homme Adam soit devenu un être vivant, le dernier Adam est devenu un esprit vivifiant. (1 Corinthiens 15:45) De même que nous avons porté l'image de l'homme de poussière, nous porterons aussi l'image de l'homme du ciel. (1 Corinthiens 15:49) À la dernière trompette, les morts ressusciteront impérissables et seront changés. (1 Corinthiens 15:52) Car le corps périssable doit revêtir l'impérissable, et le corps mortel doit revêtir l'immortalité afin que cela se produise, comme il est écrit : « La mort est engloutie dans la victoire. (1 Corinthiens 15:54) Nous croyons que Jésus est mort et est ressuscité – de même, Dieu amènera avec Christ ceux qui se sont endormis. (1 Thessaloniciens 4:14) Car le Seigneur lui-même reviendra et descendra du ciel avec un cri de commandement et les morts en Christ ressusciteront. (1 Thessaloniciens 4:16)

Malgré la malédiction de la mort due à la faute d'un seul homme, le don de la justice à la suite de nombreuses fautes règne désormais dans la vie à travers un seul homme Jésus-Christ. (Romains 5:15) Par conséquent, comme une seule faute conduit à la condamnation pour tous les hommes, de même un acte de justice conduit à la justification et à la vie pour tous les hommes. (Romains 5:18) De même que par la désobéissance d'un seul homme plusieurs ont été rendus pécheurs, ainsi par l'obéissance d'un seul homme plusieurs seront rendus justes. (Romains 5:19) Car, comme par un homme est venue la mort, par un homme est aussi venue la résurrection des morts. (1 Corinthiens 15:21) De même que tous meurent en Adam, de même aussi en Christ tous seront rendus vivants. (1 Corinthiens 15:22) Car Dieu a tant aimé le monde qu'il a donné son fils unique, afin que quiconque croit en lui ne périsse pas. (Jean 3:16) Merci à Dieu d'avoir montré son amour pour nous que, alors que nous étions sous la loi du péché et de la mort, Christ est mort pour les impies pour nous justifier par son sang en nous sauvant de la colère de Dieu. (Romains 5:8-9)

Le lieu des morts est connu sous le nom de Sheol en hébreu et d'Hadès en grec. (1 Samuel 2:6) Là, les méchants sont punis et les justes sont consolés jusqu'au jour du jugement. (Luc 16:22-23) L'abîme le plus profond d'Hadès, le Tartare, était considéré comme le lieu des anges déchus (démons), où ils sont gardés jusqu'au jour du jugement. (2 Pierre 2:4)

De même que les mauvaises herbes sont cueillies et brûlées par le feu, il en sera de même à la fin des temps où les méchants seront détruits. (Matthieu 13:40) Même maintenant, la hache est mise à la racine des arbres. Tout arbre donc qui ne porte pas de bons fruits est coupé et jeté au feu. (Luc 3:9) Si quelqu'un ne demeure pas en Christ, il est jeté comme un sarment et se dessèche; et les branches sont ramassées, jetées au feu et brûlées. (Jean 15:6) Ceux qui ont porté du fruit en Christ, puis sont tombés, s'ils portent des épines et des chardons, ils sont sans valeur et près d'être maudits, et leur fin doit être brûlée. (Hébreux 6:8) Lorsque le Fils de l'homme reviendra, le roi dira à ceux qui se trouvent à sa gauche : « Maudits, retirez-vous de moi dans le feu éternel préparé pour le diable et ses anges. » (Matthieu 25:41)

Le lieu ultime de destruction des méchants est appelé Géhenne, un terme que Jésus a utilisé lorsqu'il a dit : « Ne craignez pas ceux qui tuent le corps mais ne peuvent pas tuer l'âme. Craignez plutôt celui qui peut détruire à la fois l'âme et le corps en enfer (Géhenne). (Matthieu 10:28) La Géhenne, traduite par « Vallée de Hinnom », est connue pour être un lieu maudit, et dans la Bible hébraïque, c'est là que certains des rois de Juda ont sacrifié leurs enfants par le feu. (2 Chroniques 28 : 3). (Esaïe 30:33) La représentation de la Géhenne est l'enfer ; le lieu de destruction perpétuelle où les feux ne cessent de brûler et les vers ne cessent de ramper. (Marc 9:47-48) Lorsque les méchants seront détruits dans l'étang de feu - c'est la deuxième mort - alors la mort et le lieu des morts (hadès) seront également jetés dans l'étang de feu et abolis. (Apocalypse 20:13-15)

Jésus a clairement indiqué que nous devrions craindre l'enfer (Géhenne) plus que la mort - et nous devrions craindre celui qui a le pouvoir de jeter en enfer plus que ceux qui sont capables de tuer le corps. (Luc 12:4-5) Il vaut mieux perdre l'un des membres de notre corps qui nous fait pécher que tout notre corps soit jeté en enfer. (Matthieu 5:30) Il vaut mieux entrer dans la vie estropié ou perdre une main que d'être jeté en enfer. (Marc 9:43) Il vaut mieux entrer boiteux dans la vie que d'être jeté en enfer avec deux pieds. (Marc 9:45) Il vaut mieux entrer dans le royaume de Dieu avec un seul œil qu'avec deux yeux être jeté en enfer. (Marc 9:47)

Lorsque Jésus a été mis à mort, Dieu l'a ressuscité des morts et son âme n'a pas été abandonnée à l'Hadès. (Actes 2:31) Il a été exalté à la droite de Dieu comme chef et sauveur. (Actes 2:33) Il est mort et est maintenant vivant pour toujours et a maintenant les clés de la mort et de l'Hadès. (Apocalypse 1:18) Et les portes d'Hadès ne prévaudront pas contre son Église. (Matthieu 16:18) Car comme le Père ressuscite les morts et leur donne la vie, ainsi aussi le Fils donne la vie à qui il veut. (Jean 5:21) Car le Père ne juge personne, mais il a remis tout jugement au Fils. (Jean 5:22) Quiconque entend ses paroles et croit ne vient pas en jugement, mais est passé de la mort à la vie. (Jean 5:24) L'heure vient où les morts entendront la voix du Fils de Dieu, et ceux qui entendent vivront. (Jean 5:25) Car comme le Père ressuscite les morts et leur donne la vie, de même il a donné au fils de donner la vie à qui il veut. (Jean 5:21) Dieu a donné à Jésus autorité sur toute chair, pour donner la vie éternelle à qui il veut. (Jean 17:2) Et il lui a donné tout pouvoir pour exécuter le jugement, parce qu'il est le Fils de l'homme. (Jean 5:27)

L'heure vient où tous ceux qui sont dans les tombeaux entendront la voix du Fils de l'homme et sortiront, ceux qui ont fait du bien à la résurrection de la vie, et ceux qui ont fait du mal à la résurrection du jugement. (Jean 5:28-29) Il y aura une première résurrection des justes et une seconde résurrection du jugement. (Apocalypse 20:4-6) Le jour du jugement, les morts, grands et petits, se tiendront devant le trône et les archives seront ouvertes, y compris le livre de vie. (Apocalypse 20:12) La mort et l'Hadès livreront les morts et ils seront jugés, chacun des morts, selon ce qu'ils ont fait. (Apocalypse 20:13) Quiconque ne trouvera pas son nom écrit dans le livre de vie sera jeté dans l'étang de feu qui est la seconde mort. (Apocalypse 20 :15) La mort et l'Hadès seront jetés dans l'étang de feu et de soufre – c'est là que le diable résidera. (Apocalypse 20 :14) Heureux les saints qui participeront à la première résurrection ! Sur eux, la seconde mort n'a aucun pouvoir ; ils seront prêtres de Dieu et du Christ et ils régneront avec lui. (Apocalypse 20:6) Mais quant aux timides – et infidèles – et aux meurtres – et sexuellement immoraux – et à ceux qui pratiquent la sorcellerie – et les adorateurs de faux dieux – et tous les trompeurs ; leur part sera dans le lac qui brûle de feu et de soufre, qui est la seconde mort. (Apocalypse 21:8)

Le péché c'est la mort, mais maintenant la grâce règne par la justice menant à la vie éternelle (Romains 5:21). Le salaire du péché, c'est la mort, mais le don gratuit de Dieu, c'est la vie éternelle. (Romains 6:23) C'est la volonté du Père, que quiconque regarde le Fils et croit en lui ait la vie éternelle, et Christ le ressuscitera. (Jean 6:40) Quiconque croit au Fils a la vie éternelle; celui qui n'obéit pas au Fils ne verra pas la vie, mais la colère de Dieu demeure sur lui. (Jean 3:36) L'Écriture a tout emprisonné sous le péché, afin que la promesse par la foi en Jésus-Christ puisse être donnée à ceux qui croient. (Galates 3:22) À ceux qui, par la persévérance dans le bien, recherchent la gloire, l'honneur et l'immortalité, il donnera la vie éternelle; mais pour ceux qui sont égoïstes et n'obéissent pas à la vérité, mais obéissent à l'injustice, il y aura la colère et la fureur. (Romains 2:7-8)

Selon la promesse de notre Dieu, nous attendons de nouveaux cieux et une nouvelle terre où habite la justice. (2 Pierre 3:13) Ceux qui sont dignes d'atteindre l'âge à venir et d'atteindre la résurrection d'entre les morts ne peuvent plus mourir, car ils sont égaux aux anges et sont fils de Dieu, étant fils de la résurrection. (Luc 20:35-36) Car tous ceux qui sont conduits par l'esprit de Dieu sont fils de Dieu et ont reçu l'esprit d'adoption en tant que fils. (Romains 8:14-15) Nous sommes scellés du Saint-Esprit, qui est la garantie de notre héritage jusqu'à ce que nous en acquérions la possession. (Éphésiens 1:13-14) La création attend avec un désir ardent la révélation des fils de Dieu (Romains 8:19) afin d'être libérée de notre esclavage à la décadence (Romains 8:21). Les enfants de Dieu gémissent intérieurement en attendant avec impatience l'adoption en tant que fils – l'espoir de la résurrection. (Romains 8:23)