Restauration du christianisme apostolique du 1er siècle
Je suis Déclarations de Jésus
Je suis Déclarations de Jésus

Je suis Déclarations de Jésus

Je suis Déclarations – Comment Jésus est identifié dans les évangiles

Lorsque Jésus demanda à ses disciples : « Qui dites-vous que je suis ? », la réponse fut « Christ » (Marc 8 :29), ou « Christ de Dieu » (Luc 9 :20), ou « Christ, le Fils de Dieu vivant » (Matthieu 16 :16). « Christ », « Fils de Dieu » et « Fils de l'homme » sont des termes synonymes. En effet, Jésus s'est auto-identifié comme le "Fils de Dieu" dans Luc 22:70, Jean 10:36 et Matthieu 27:43 et le "Fils de l'homme" dans Marc 8:38, Luc 5:24, 9:26 , 12:8, 22:48. Les références clés dans Jean sont Jean 4:25-26, Jean 8:28, Jean 10:24-25 et Jean 20:31 où Jésus s'identifie et est également identifié comme "le Christ", "le Fils de l'homme", et « le Fils de Dieu ». Le point principal de la prédication des apôtres dans le livre des Actes, de la part de ceux qui ont été choisis par Christ, est que « Christ est Jésus ». Ceci est réitéré dans Actes 2:36, Actes 5:42, Actes 9:22, Actes 17:3 et Actes 18:15. 

Marc 8:29-30 (ESV), Tu es le Christ

Et il leur a demandé : « Mais qui dites-vous que je suis ? Pierre lui répondit : « Tu es le Christ. " Et il les a strictement chargés de ne parler de lui à personne.

Luc 9:20-22 (ESV), Le Christ de Dieu - Le Fils de l'homme

Alors il leur dit : « Mais qui dites-vous que je suis ? Et Pierre répondit : "Le christ de dieu. " Et il les a sévèrement chargés et leur a ordonné de ne le dire à personne, en disant : "Le fils de l'homme doit souffrir beaucoup de choses et être rejeté par les anciens, les principaux sacrificateurs et les scribes, et être tué, et le troisième jour ressuscité.

Matthieu 16:15-20 (ESV), Tu es le Christ, le Fils du Dieu vivant

15 Il leur dit : « Mais qui dites-vous que je suis ? 16 Simon Pierre répondit : "Tu es le Christ, le Fils du Dieu vivant. » 17 Et Jésus lui répondit : « Béni sois-tu, Simon Bar-Jonas ! Car la chair et le sang ne vous l'ont pas révélé, mais mon Père qui est aux cieux. 18 Et je te le dis, tu es Pierre, et sur ce rocher je bâtirai mon église, et les portes de l'enfer ne prévaudront pas contre elle. 19 Je vous donnerai les clefs du royaume des cieux, et tout ce que vous lierez sur la terre sera lié dans les cieux, et tout ce que vous délierez sur la terre sera délié dans les cieux. » 20 Puis il a strictement chargé les disciples de ne dire à personne qu'il était le Christ.

Jean 4:25-26 (ESV), Le Messie vient - "C'est moi qui vous parle"

La femme lui dit : "Je sais que le Messie vient (celui qui s'appelle Christ). Quand il viendra, il nous dira toutes choses. Jésus lui dit : « Moi qui te parle est-ce qu'il. »

Jean 8 :28 (ESV), « Quand vous aurez élevé le Fils de l'homme, vous saurez que je suis lui »

Alors Jésus leur dit : «Quand tu auras élevé le Fils de l'homme, alors tu sauras que je suis lui, et que je ne fais rien de ma propre autorité, mais parle comme le Père m'a enseigné.

Jean 10:24-25 (ESV), Si vous êtes le Christ, dites-nous - "Je vous l'ai dit"

Alors les Juifs se rassemblèrent autour de lui et lui dirent : « Combien de temps nous tiendras-tu en haleine ? Si vous êtes le Christ, dites-le-nous clairement. Jésus leur répondit, "Je te l'ai dit, et tu ne crois pas. »

Jean 20:31 (ESV), Ceux-ci sont écrits afin que vous puissiez croire que Jésus est le Christ, le Fils de Dieu

 Mais, ceux-ci sont écrits afin que vous puissiez croire que Jésus est le Christ, le Fils de Dieu, et qu'en croyant vous pouvez avoir la vie en son nom.

Actes 2:36 (ESV), Dieu l'a fait Seigneur et Christ

36 Que toute la maison d'Israël sache donc avec certitude que Dieu l'a fait Seigneur et Christ, ce Jésus que tu as crucifié.

Actes 5:42 (ESV), Ils n'ont pas cessé d'enseigner et de prêcher que le Christ est Jésus

42 Et chaque jour, dans le temple et de maison en maison, ils n'ont cessé d'enseigner et de prêcher que le Christ est Jésus.

Actes 9:22 (ESV), que Jésus était était le Christ

22 Mais Saül augmenta de force et confondit les Juifs qui habitaient Damas en prouvant que Jésus était le Christ.

Actes 17:3 (ESV), Ce Jésus, est le Christ

3 expliquant et prouvant qu'il était nécessaire que le Christ souffre et ressuscite des morts, et disant : «Ce Jésus, que je vous annonce, est le Christ. »

Actes 18:5 (ESV), Paul était occupé par le logos, témoignant aux Juifs que le Christ était Jésus

5 Quand Silas et Timothée arrivèrent de Macédoine, Paul était occupé par la parole, témoignant aux Juifs que le Christ était Jésus.

IamStatements.com

Confusion erronée avec l'expression grecque pour 'Je suis' (ego eimi)

De nombreux chrétiens confondent les déclarations « Je suis » de Jésus, εἰμι (ego eimi) en grec, à Dieu révélant son nom comme « JE SUIS QUI JE SUIS » dans Exode 3:14. Cependant, une simple lecture contextuelle des passages du Nouveau Testament contenant ἐγώ εἰμι démontre clairement que ce n'est pas le cas. En fait, de nombreux passages contenant les mots « Je suis » distinguent Jésus d'être un et le même que Dieu le Père. Nous devons faire attention à ne pas lire le sens dans un fragment d'une phrase autre que son utilisation normale. Il est évident à partir du contexte de nombreuses références bibliques que l'utilisation d'ego eimi par Jésus et d'autres n'est pas censée être confondue avec Dieu révélant son nom dans Exode 3:14. Par exemple, Luc 24:39 lorsque Jésus se présente après sa résurrection corporelle, il fait référence à ses mains et à ses pieds en disant: «C'est moi-même (ego eimi)», contrairement à un esprit qui n'a ni chair ni os. Les déclarations « Je suis » de l'évangile de Jean ne doivent pas être confondues avec Dieu Tout-Puissant. Il ressort clairement de Jean 20 :30-31 que « ces choses sont écrites afin que vous croyiez que Jésus est le Christ, le Fils de Dieu, et qu'en croyant vous pouvez avoir la vie en son nom ». 

Luc 24:39 (ESV), Voyez mes mains et mes pieds, c'est moi

"Voyez mes mains et mes pieds, c'est I moi-même (ego eimi). Touche-moi et vois. Car un esprit n'a pas de chair et d'os comme vous voyez que j'ai. »

Jean 20:30-31 (ESV), ceux-ci sont écrits afin que vous puissiez croire que Jésus est le Christ, le Fils de Dieu

Or Jésus fit beaucoup d'autres signes en présence des disciples, qui ne sont pas écrits dans ce livre ; mais ceux-ci sont écrits afin que vous puissiez croire que Jésus est le Christ, le Fils de Dieu, et qu'en croyant vous pouvez avoir la vie en son nom.

IamStatements.com

L'aveugle a dit "Je suis"

ἐγώ εἰμι est juste une expression générique d'auto-identification en grec. C'est ce que dit l'aveugle en Jean pour s'identifier.

Jean 9:8-11 (ESV), je suis l'homme (l'aveugle)

8 Les voisins et ceux qui l'avaient vu avant comme un mendiant disaient : « N'est-ce pas l'homme qui avait l'habitude de s'asseoir et de mendier ? 9 Certains disaient : « C'est lui. D'autres ont dit : « Non, mais il est comme lui. » Il a continué à dire, "je suis (ego eimi) l'homme. » 10 Alors ils lui dirent : « Alors, comment tes yeux se sont-ils ouverts ? 11 Il répondit : « L'homme appelé Jésus a fait de la boue et m'a oint les yeux et m'a dit : 'Va à Siloé et lave-toi.' Donc Je suis allé me ​​laver et j'ai recouvré la vue. »

IamStatements.com

Qu'en est-il de Jean 8 :24 : « Si vous ne croyez pas que je le suis, vous mourrez dans vos péchés » ?

Certains chrétiens insistent sur la déclaration «Je suis» de Jean 8:24 qui se lit comme suit: «Je vous ai dit que vous mourriez dans vos péchés, car à moins que vous ne croyiez que je suis (ἐγώ εἰμι), vous mourrez dans vos péchés.» Cependant, Jésus clarifie ce qu'il veut dire lorsque les Juifs demandent : « Qui êtes-vous ? » et il répond : « Ce que je vous dis depuis le début. (Jean 8 :25). Jésus est identifié sept fois comme le « Fils de l'homme » dans les chapitres précédents. Et dans le même dialogue, Jésus explique dans Jean 8:28 en disant: «Quand vous aurez élevé le Fils de l'homme, alors vous saurez que je suis (ἐγώ εἰμι), et que je ne fais rien de ma propre autorité, mais parle tout comme le Père me l'a enseigné. Ainsi, Jésus réitère clairement Jean 8:24 ce qu'il a déjà dit sur lui-même dans les chapitres précédents de lui étant le "Fils de l'homme". Au total, Jésus est identifié douze fois comme le « Fils de l'homme » dans le livre de Jean (Jean 1:51, 3:13-14, 5:27, 6:27, 6:53, 6:62, 8 : 28, 9h35, 12h23, 12h27, 13h31).

Jean 8:24-28 (ESV), Si vous ne croyez pas que je le suis, vous mourrez dans vos péchés

24 Je t'ai dit que tu mourrais dans tes péchés, car si vous ne croyez pas que je suis lui, vous mourrez dans vos péchés. » 25 So ils lui dirent : « Qui es-tu ? Jésus leur dit : « C'est exactement ce que je vous dis depuis le commencement. 26 J'ai beaucoup à dire sur vous et beaucoup à juger, mais celui qui m'a envoyé est vrai, et je déclare au monde ce que j'ai entendu de lui. 27 Ils ne comprirent pas qu'il leur avait parlé du Père. 28 Alors Jésus leur dit : «                                                                                                    .

Sidney A. Hatch, Un journal de la réforme radicale, automne 1992, vol. 2, n° 1, 37-48

Il n'y a aucun lien entre Exode 3:14 et l'affirmation de Jésus. « Les deux expressions ne sont pas identiques et diffèrent à plusieurs égards. Jamais Jésus n'a dit ego eimi ho on, « Je suis celui qui existe », comme la LXX (Septante) rend incorrectement Exode 3:14. D'un autre côté, il existe une abondance de preuves convaincantes que le terme ego eimi était une revendication bien connue de la messianité.  

Edwin D. Freed, « Ego Eimi dans Jean viii. 24 à la lumière de son contexte et de la croyance messianique juive », Journal of Theological Studies, 1982, vol. 33, 163

Le terme apparaît pour la première fois dans l'Évangile de Jean en 1:20, où Jean-Baptiste nie qu'il est le Christ : ego ouk eimi ho christos (« Je ne suis pas le Christ »). Il apparaît à nouveau dans 4:26 où, en réponse à la déclaration de la femme samaritaine que "Je sais que le Messie (appelé Christ) vient" (4:25), Jésus a répondu, ego eimi, ho lalon soi ("Je suis, le celui qui vous parle »). C'est la clé pour comprendre tous les autres passages où les mots se produisent. Ego eimi est en fait utilisé dans les évangiles synoptiques comme titre messianique. L'expression « Je suis », lorsqu'elle est trouvée sur les lèvres du Sauveur, signifie « Je suis le Messie », et non « Je suis Dieu ». La preuve scripturaire est contre cette dernière interprétation. En ce qui concerne Jean 8:24, le Messie devait reprendre les pécheurs. «Et il reprendra les pécheurs pour les pensées de leur cœur» (Pss. Sol. xvii. 25) Lorsque Jésus a déclaré trois fois que les Juifs mourraient dans leurs péchés s'ils ne croyaient pas que ego eimi, il ne faisait que ce que le Messie était attendu faire — réprimander les pécheurs. 

 

IamStatements.com

Qu'en est-il de Jean 5:58 – « Avant qu'Abraham fût, je suis » ?

Le contexte de Jean 8 :56 est le suivant : « Votre père Abram s'est réjoui de voir mon jour. Il l'a vu et il était content. Jésus reconnaissait qu'il avait préexisté dans un sens prophétique. Dans le sens où Abraham a prévu son jour. La clé pour comprendre le contexte dans lequel Jésus parle est Jean 8:56. Le modèle de Jean est que lorsque Jésus parle aux Juifs, c'est d'une manière ambiguë et provocatrice, et les Juifs se méprennent constamment. Cependant, dans le contexte, John fournit quelques éclaircissements sur le sens de ses mots. 

Jean 8:56-58 (ESV), Avant qu'Abraham fût, je suis

53 Es-tu plus grand que notre père Abraham, qui est mort ? Et les prophètes sont morts ! Pour qui vous prétendez-vous ? 54 Jésus répondit : "Si je me glorifie, ma gloire n'est rien. C'est mon Père qui me glorifie, dont vous dites : « Il est notre Dieu. 55 Mais vous ne l'avez pas connu. Je le connais. Si je disais que je ne le connais pas, je serais un menteur comme vous, mais je le connais et je tiens parole. 56 Votre père Abraham s'est réjoui de voir mon jour. Il l'a vu et était content. » 57 Alors les Juifs lui dirent : « Tu n'as pas encore cinquante ans, et as-tu vu Abraham ? 58 Jésus leur dit : "En vérité, en vérité, je vous le dis, avant qu'Abraham fût, je suis. »

"Avant qu'Abraham fût, je suis", commentaire de REV

Certains affirment que parce que Jésus était « avant » Abraham, Jésus devait être Dieu. Mais Jésus n'existait pas littéralement avant sa conception en Marie, mais il « existait » dans le plan de Dieu, et a été prédit dans la prophétie. Les prophéties du rédempteur à venir commencent dès Genèse 3:15, qui était avant Abraham. Jésus était « l'unique », le Sauveur, bien avant Abraham. L'Église n'avait pas besoin d'exister littéralement en tant que peuple pour que Dieu nous choisisse avant la fondation du monde (Éph. 1:4), nous existions dans l'esprit de Dieu. De même, Jésus n'existait pas en tant que personne physique à l'époque d'Abraham, mais il « existait » dans l'esprit de Dieu en tant que plan de Dieu pour la rédemption de l'homme.

Il est également important de noter que beaucoup de gens ont mal lu Jean 8:58 et pensent qu'il dit que Jésus a vu Abraham. Nous devons lire attentivement la Bible car elle ne dit rien de tel. Il ne dit pas que Jésus a vu Abraham, il dit qu'Abraham a vu le jour du Christ. Une lecture attentive du contexte du verset montre que Jésus parlait d'« exister » dans la prescience de Dieu. Jean 8 :56 dit : « Votre père Abraham s'est réjoui de voir mon jour, et il l'a vu et s'est réjoui. » Ce verset dit qu'Abraham « vit » le jour du Christ (le jour du Christ est généralement considéré par les théologiens comme le jour où Christ conquiert la terre et établit son royaume – et il est encore futur). Cela correspondrait à ce que dit le livre des Hébreux à propos d'Abraham : « Car il attendait avec impatience la ville avec des fondations, dont Dieu est l'architecte et le constructeur » (Hébreux 11 :10). La Bible dit qu'Abraham « vit » une ville encore future. Dans quel sens Abraham aurait-il pu voir quelque chose qui était futur ? Abraham a « vu » le jour de Christ parce que Dieu lui a dit qu'il allait venir, et Abraham l'a « vu » par la foi. Bien qu'Abraham ait vu le jour de Christ par la foi, ce jour existait dans la pensée de Dieu bien avant Abraham. Ainsi, dans le contexte du plan de Dieu existant depuis le commencement, Christ était certainement « avant » Abraham. Christ était le plan de Dieu pour la rédemption de l'homme bien avant qu'Abraham ne vive.

Il y a des écritures que nous savons aujourd'hui être des prophéties du Messie que les Juifs à l'époque du Christ ne s'appliquaient pas au Messie. Cependant, nous savons aussi que les anciens Juifs avaient beaucoup d'attentes au sujet de leur Messie qui étaient basées sur les Écritures. Le Messie que les Juifs attendaient devait être un descendant d'Ève (Gen. 3:15) et un descendant d'Abraham (Gen. 22:18), de la tribu de Juda (Gen. 49:10) ; un descendant de David (2 Sam. 7:12, 13; Isa. 11:1), qu'il serait un "seigneur" sous Yahweh (Ps. 110:1), qu'il serait le serviteur de Yahweh (Isaiah 42 :1-7), il sera « l'un des leurs » et pourra s'approcher de Yahvé (Jér. 30:21), et il sortira de Bethléem (Michée 5:2).

Cette attente correspondait parfaitement à l'enseignement de Jean à ses disciples que Jésus était « l'Agneau de Dieu » (Jean 1:29 ; c'est-à-dire l'Agneau envoyé de Dieu) et la déclaration de Jean que Jésus était « le Fils de Dieu » (Jean 1:34). Si Jean avait dit à ses disciples que Jésus existait littéralement avant lui, ils n'auraient pas compris ce qu'il disait, ce qui aurait engendré une grande discussion et une explication de la doctrine de la préexistence du Messie. Il n'y a pas une telle discussion ou explication pour le simple fait que Jean ne disait pas que Jésus existait littéralement avant lui. Jean n'enseignait pas et n'a pas mentionné la Trinité dans ce contexte.

Bien sûr, il est possible que Jésus ait eu dans son esprit toutes les prophéties du Messie dans l'Ancien Testament, et que Jésus ait été dans l'esprit de Dieu depuis des millénaires. L'existence de Christ dans l'esprit de Dieu est si claire qu'elle n'a pas besoin d'être contestée. Avant la fondation du monde, il était connu d'avance (1 Pierre 1:20) ; dès la fondation du monde, il fut tué (Apoc. 13:8) ; et avant la fondation du monde, nous, l'Église, avons été choisis en lui (Eph. 1:4). La certitude au sujet du Messie qui est exprimée dans les prophéties à son sujet révèle définitivement que tous les aspects de sa vie et de sa mort étaient clairement dans l'esprit de Dieu avant que l'un d'eux ne se produise.

(Version anglaise révisée (REV) Commentaire biblique, https://www.revisedenglishversion.com/John/chapter8/58, utilisé avec permission, Spirit and Truth Fellowship)

IamStatements.com

Qu'en est-il de Jean 13 :19, « Quand cela arrivera, vous pourrez croire que je le suis » ?

Jean 13:19 contient une déclaration ἐγώ εἰμι supplémentaire lorsque Jésus dit « quand cela arrivera, vous pouvez croire que je suis. » Ceci suit après Jean 13:17 où Jésus déclare que « l'Écriture sera accomplie ». Dans ce contexte, Jésus affirme que ses disciples croiront qu'il est celui dont parle l'Écriture lorsque ce qu'elle dit sera accompli. Ainsi, Jésus dans Jean 13:19 affirme simplement qu'il est celui prophétisé dans les Écritures. 

Jean 13:17-19 (ESV), Afin que, lorsque cela aura lieu, vous puissiez croire que je suis lui

17 Si vous savez ces choses, bénis êtes-vous si vous les faites. 18 Je ne parle pas de vous tous ; Je sais qui j'ai choisi. Mais l'Écriture s'accomplira, ‘Celui qui a mangé mon pain a levé son talon contre moi.’ 19 Je vous dis ceci maintenant, avant que cela n'ait lieu, que quand cela se produit, vous pouvez croire que je suis lui.

IamStatements.com

Qu'en est-il de Jean 18 :4-8 : « Quand Jésus a dit : « Je le suis », ils ont reculé et sont tombés à terre » ?

Dans Jean 18 :4-8, Jésus répond aux gardes qui recherchent « Jésus de Nazareth ». Jésus s'identifie simplement comme Jésus de Nazareth, ce qui est demandé deux fois. Les gardes reculant et tombant au sol n'impliquent pas que Jésus est Dieu Tout-Puissant. L'identité du Christ en tant que Jésus de Nazareth ressort clairement du contexte.  

Jean 18:4-8 (ESV), Jésus de Nazareth - Je suis lui

Alors Jésus, sachant tout ce qui lui arriverait, s'avança et leur dit : « Qui cherchez-vous ? Ils lui répondirent : "Jésus de Nazareth. " Jésus leur dit : "Je suis Lui (ego eimi). Judas, qui l'a trahi, se tenait avec eux. Quand Jésus leur dit : "Je suis Lui (ego eimi)” ils reculèrent et tombèrent au sol. Alors il leur demanda à nouveau : « Qui cherchez-vous ? Et ils ont dit : "Jésus de Nazareth. " Jésus répondit : "je t'ai dit que je suis he (ego eimi). Alors, si vous me cherchez, laissez ces hommes partir.

IamStatements.com

Autres déclarations « Je suis » de Jésus dans l'Évangile de Jean

Vous trouverez ci-dessous des passages avec des déclarations Je suis (ego eimi) du Christ dans le livre de Jean. Le contexte complet de ces passages indique une identification et une différenciation distinctes par rapport à l'unique Dieu et Père.

Jean 4:25-26 (ESV), le Messie arrive - je suis lui (ego eimi)

La femme lui dit : "Je sais que le Messie vient (celui qui s'appelle Christ). Quand il viendra, il nous dira toutes choses. Jésus lui dit : « Moi qui te parle est-ce qu'il (ego eimi).

Jean 6:35-38 (ESV), Je suis (ego eimi) le pain de vie

Jésus leur dit : "Je suis (ego eimi) le pain de vie; celui qui vient à moi n'aura pas faim, et celui qui croit en moi n'aura jamais soif. Mais je vous ai dit que vous m'avez vu et pourtant ne croyez pas. Tout ce que le Père me donne viendra à moi, et quiconque viendra à moi, je ne le chasserai jamais. Car je suis descendu du ciel, ne pas faire ma volonté mais la volonté de celui qui m'a envoyé.

Jean 6:41-58 (ESV), Je suis (ego eimi) le pain de vie

Alors les Juifs se plaignirent de lui, parce qu'il disait : "Je suis (ego eimi) le pain qui est descendu du ciel. " Ils dirent : « N'est-ce pas Jésus, le fils de Joseph, dont nous connaissons le père et la mère ? Comment dit-il maintenant : « Je suis descendu du ciel » ? Jésus leur répondit : « Ne vous plaignez pas entre vous. Personne ne peut venir à moi à moins que le Père qui m'a envoyé ne l'attire. Et je le ressusciterai au dernier jour. Il est écrit dans les prophètes : « Et ils seront tous enseignés par Dieu. » Tous ceux qui ont entendu et appris du Père viennent à moi— non que personne n'ait vu le Père, sauf celui qui est de Dieu ; il a vu le Père. En vérité, en vérité, je vous le dis, quiconque croit a la vie éternelle. Je suis (ego eimi) le pain de vie. Vos pères ont mangé le manne dans le désert, et ils sont morts. C'est le pain qui descend du soulèvementn, afin qu'on en mange et qu'on ne meure pas. Je suis (ego eimi) le pain vivant qui est descendu du ciel. Si quelqu'un mange de ce pain, il vivra éternellement. Et le pain que je donnerai pour la vie du monde, c'est ma chair.

v52 Les Juifs se disputèrent alors entre eux, disant : « Comment cet homme peut-il nous donner sa chair à manger ? Alors Jésus leur dit : « En vérité, en vérité, je vous le dis, à moins que vous ne mangiez la chair de le fils de l'homme et bois son sang, tu n'as pas de vie en toi. Celui qui se nourrit de ma chair et boit mon sang a la vie éternelle, et je le ressusciterai au dernier jour. Car ma chair est une vraie nourriture, et mon sang est une vraie boisson. Celui qui se nourrit de ma chair et boit mon sang demeure en moi, et moi en lui. Comme le Père vivant m'a envoyé, et je vis à cause du Père, ainsi celui qui se nourrit de moi vivra aussi à cause de moi. C'est le pain qui est descendu du ciel, pas comme le pain que les pères ont mangé et sont morts. Celui qui se nourrit de ce pain vivra éternellement.

Jean 8:12-18 (ESV), Je suis (ego eimi) la lumière du monde

Jésus leur parla encore, disant : "Je suis (ego eimi) la lumière du monde. Celui qui me suit ne marchera pas dans les ténèbres, mais aura la lumière de la vie. » Alors les pharisiens lui dirent : « Tu rends témoignage de toi-même ; votre témoignage n'est pas vrai. Jésus répondit : « Même si je rends témoignage de moi-même, mon témoignage est vrai, car je sais d'où je viens et où je vais, mais vous ne savez pas d'où je viens ni où je vais. Vous jugez selon la chair; je ne juge personne. Pourtant, même si je juge, mon jugement est vrai, car ce n'est pas moi seul qui juge, mais moi et le Père qui m'a envoyé. Dans ta Loi il est écrit que le témoignage de deux personnes est vrai. Je suis (ego eimi) celui qui témoigne de moi-même, et le Père qui m'a envoyé témoigne de moi. »

Jean 10:7-11 (ESV), Je suis (ego eimi) la porte du mouton

Alors Jésus leur dit encore : « En vérité, en vérité, je vous le dis, Je suis (ego eimi) la porte du mouton. Tous ceux qui m'ont précédé sont des voleurs et des brigands, mais les brebis ne les ont pas écoutés. Je suis (ego eimi) la porte. Si quelqu'un entre par moi, il sera sauvé et entrera et sortira et trouvera des pâturages. Le voleur ne vient que pour voler, tuer et détruire. Je suis venu pour qu'ils aient la vie et l'aient en abondance. Je suis (ego eimi) le bon berger. Le bon berger donne sa vie pour les brebis.

Jean 10:14-17 (ESV), Je suis (ego eimi) le bon berger

"Je suis (ego eimi) le bon berger. Je connais les miens et les miens me connaissent, tout comme le Père me connaît et je connais le Père; et je donne ma vie pour les brebis. Et j'ai d'autres moutons qui ne sont pas de cette bergerie. Je dois les amener aussi, et ils écouteront ma voix. Il y aura donc un seul troupeau, un seul berger. Pour cette raison le Père m'aime, parce que je donne ma vie pour la reprendre.

Jean 11:25-27 (ESV), Je suis (ego eimi) la résurrection et la vie

Jésus lui dit : "Je suis (ego eimi) la résurrection et la vie. Quiconque croit en moi, même s'il meurt, vivra, et quiconque vit et croit en moi ne mourra jamais. Croyez-vous cela ?” Elle lui dit : « Oui, Seigneur ; je crois que tu es le Christ, le Fils de Dieu, qui vient dans le monde. »

Jean 14:1-6 (ESV),  Je suis (ego eimi) le chemin, et la vérité, et la vie

« Que vos cœurs ne soient pas troublés. Croire en Dieu; crois aussi en moi. Dans la maison de mon père sont de nombreuses pièces. S'il n'en était pas ainsi, vous aurais-je dit que j'allais vous préparer une place ? Et si je vais te préparer une place, je reviendrai et je te prendrai avec moi, afin que là où je suis tu sois aussi. Et tu connais le chemin vers où je vais. Thomas lui dit : « Seigneur, nous ne savons pas où tu vas. Comment pouvons-nous connaître le chemin? Je suis (ego eimi) le chemin, et la vérité, et la vie. Personne ne vient tle Père que par moi. »

Jean 15:1-10 (ESV), Je suis (ego eimi) la vraie vigne, et mon Père est le vigneron

"Je suis (ego eimi) la vraie vigne, et mon Père est le vigneron. Chaque branche en moi qui ne porte pas de fruit il enlève, et tout sarment qui porte du fruit il taille, afin qu'il porte plus de fruits. Déjà tu es pur à cause de la parole que je t'ai dite. Demeurez en moi, et moi en vous. Comme le sarment ne peut pas porter de fruit par lui-même, à moins qu'il ne demeure dans la vigne, vous non plus, à moins que vous ne demeuriez en moi. Je suis (ego eimi) le vin; vous êtes les branches. Celui qui demeure en moi et moi en lui, c'est lui qui porte beaucoup de fruit, car sans moi vous ne pouvez rien faire. Si quelqu'un ne demeure pas en moi, il est jeté comme une branche et se dessèche; et les branches sont ramassées, jetées au feu et brûlées. Si vous demeurez en moi et que mes paroles demeurent en vous, demandez ce que vous voulez et cela sera fait pour vous. Par ça mon Père est glorifié, afin que vous portiez beaucoup de fruit et soyez ainsi mes disciples. Comme le Père m'a aimé, ainsi je t'ai aimé. Demeure dans mon amour. 10 Si vous gardez mes commandements, vous demeurerez dans mon amour, tout comme j'ai gardé les commandements de mon Père et demeure dans son amour.

IamStatements.com
IamStatements.com

Téléchargements PDF

Dogme trinitaire d'un point de vue unitaire

Mark M Matsion

télécharger le pdf :https://focusonthekingdom.org/Trinitarian%20Dogma%20from%20a%20Unitarian%20Perspective.pdf

Qui est dieu?

William C. Clark

télécharger le pdf : https://focusonthekingdom.org/Who%20Is%20God.pdf

IamStatements.com