Restauration du christianisme apostolique du 1er siècle
Préexistence du Christ
Préexistence du Christ

Préexistence du Christ

La préexistence prophétique du Christ

De nombreuses Écritures attestent que le sens dans lequel le Christ a préexisté était dans un sens prophétique. Ceux qui ont conspiré contre le saint serviteur de Dieu Jésus, qu'il a oint, ont fait tout ce que sa main et son plan avaient prédestiné à se produire. (Actes 4:27-28) Toute la loi et les prophètes témoignent de la justice de Dieu qui a maintenant été manifestée en dehors de la loi – la justice de Dieu par la foi en Jésus-Christ pour tous ceux qui croient. (Rm 3:21-22). Concernant ce salut, les prophètes qui ont prophétisé au sujet de cette grâce ont recherché et interrogé soigneusement, comme l'esprit du Christ en eux a prédit les souffrances du Christ et les gloires ultérieures. (1 Pierre 1:10-11) Abraham se réjouit de voir le jour de Christ – il le vit et fut heureux. (Jean 8 :56). La révélation du Christ existe avant Abraham. (Jean 8 :58). 

Luc 10:24 (ESV), Mtous les prophètes et rois désiraient voir ce que vous voyez

« Car je vous dis que beaucoup de prophètes et de rois désiraient voir ce que vous voyez, et ne l'a pas vu, et d'entendre ce que vous entendez, et ne l'a pas entendu. 

Actes 2:23 (ESV), Jésus, livré selon le plan défini et la prescience de Dieu

« Ce Jésus, livré selon le plan défini et la prescience de Dieu, vous avez crucifié et tué par les mains d'hommes sans foi ni loi.

Actes 2:30-32 (ESV), étant donc un prophète -il a prévu et a parlé de la résurrection du Christ

 Frères, je peux vous dire avec assurance au sujet du patriarche David qu'il est à la fois mort et enterré, et que son tombeau est avec nous jusqu'à ce jour.  étant donc un prophète, et sachant que Dieu lui avait juré qu'il mettrait un de ses descendants sur son trône, il a prévu et a parlé de la résurrection du Christ, qu'il n'a pas été abandonné à l'Hadès, et que sa chair n'a pas vu la corruption. Ce Jésus Dieu a ressuscité, et nous en sommes tous témoins.

Actes 3:18-26 (ESV), Quoi Dieu a prédit par la bouche de tous les prophètes, que son Christ souffrirait, il a ainsi accompli

Mais quoi Dieu a prédit par la bouche de tous les prophètes que son Christ souffrirait, il a ainsi accompli. Repentez-vous donc et retournez-vous, afin que vos péchés soient effacés, afin que des temps de rafraîchissement viennent de la présence du Seigneur, et qu'il envoie le Christ qui vous est destiné, Jésus, que le ciel doit recevoir jusqu'au temps de la restauration. toutes les choses dont Dieu a parlé par la bouche de ses saints prophètes il y a longtempsMoïse a dit : « Le Seigneur Dieu vous suscitera d'entre vos frères un prophète comme moi. Vous l'écouterez dans tout ce qu'il vous dira. Et il arrivera que toute âme qui n'écoute pas ce prophète sera détruite du peuple. Et tous les prophètes qui ont parlé, depuis Samuel et ceux qui l'ont suivi, ont aussi proclamé ces jours-ci. Vous êtes les fils des prophètes et de l'alliance que Dieu a faite avec vos pères, disant à Abraham : « Et dans ta postérité seront bénies toutes les familles de la terre.  Dieu, ayant ressuscité son serviteur, vous l'a envoyé d'abord, pour vous bénir en détournant chacun de vous de votre méchanceté.

Actes 4:27-28 (ESV), Pour faire tout ce que ta main et ton plan avaient prédestiné à avoir lieu

« Car vraiment dans cette ville se sont rassemblés contre ton saint serviteur Jésus, que tu as oint, Hérode et Ponce Pilate, avec les Gentils et les peuples d'Israël, faire tout ce que ta main et ton plan avaient prédestiné à avoir lieu.

Actes 10:42-43 (ESV), À lui tous les prophètes témoignent 

« Et il nous a commandé de prêcher au peuple et de témoigner qu'il est celui nommé par Dieu être juge des vivants et des morts. À lui tous les prophètes témoignent que quiconque croit en lui reçoive le pardon des péchés par son nom. 

Actes 26:22-23 (ESV), Ne rien dire d'autre que ce que les prophètes et Moïse ont dit arriverait : que le Christ doit souffrir et que

« J'ai reçu l'aide de Dieu, et je me tiens donc ici pour témoigner à la fois des petits et des grands, ne disant rien d'autre que ce que les prophètes et Moïse ont dit arriverait : que le Christ doit souffrir et que, en étant le premier ressuscité d'entre les morts, il proclamerait la lumière à la fois à notre peuple et aux Gentils.

Romains 3:21-22 (ESV), La Loi et les Prophètes en témoignent

Mais maintenant, la justice de Dieu s'est manifestée en dehors de la loi, bien que la Loi et les prophètes en témoignent : la justice de Dieu par la foi en Jésus-Christ pour tous ceux qui croient.

2 Timothée 1:8-10 (ESV), Son propre dessein et sa grâce, qu'il nous a donnés en Jésus-Christ avant que les âges ne commencent,

 8 N'ayez donc pas honte du témoignage de notre Seigneur, ni de moi son prisonnier, mais participez à la souffrance pour l'évangile par la puissance de Dieu, 9 qui nous a sauvés et nous a appelés à un saint appel, non à cause de nos œuvres, mais à cause de son propre dessein et de la grâce qu'il nous a donnée en Jésus-Christ avant le commencement des siècles, 10 et qui s'est maintenant manifestée par l'apparition de notre Sauveur Jésus-Christ, qui a aboli la mort et a mis en lumière la vie et l'immortalité par l'Évangile

1 Pierre 1:10-11 (ESV), Les prophètes qui ont prophétisé sur la grâce qui devait être la vôtre ont sondé et interrogé soigneusement

« Concernant ce salut, les prophètes qui ont prophétisé sur la grâce qui devait être la vôtre ont sondé et se sont renseignés soigneusement, demandant quelle personne ou quel moment l'Esprit du Christ en eux indiquait quand il prédit les souffrances du Christ et les gloires subséquentes. »

Jean 8:54-58 (ESV), Votre père Abraham s'est réjoui de voir mon jour. Il l'a vu et était content

54 Jésus répondit : « Si je me glorifie, ma gloire n'est rien. C'est mon Père qui me glorifie, dont vous dites : « Il est notre Dieu. 55 Mais vous ne l'avez pas connu. Je le connais. Si je disais que je ne le connais pas, je serais un menteur comme vous, mais je le connais et je tiens parole. 56 Votre père Abraham s'est réjoui de voir mon jour. Il l'a vu et était content. » 57 Alors les Juifs lui dirent : « Tu n'as pas encore cinquante ans, et as-tu vu Abraham ? 58 Jésus leur dit : « En vérité, en vérité, je vous le dis, avant qu'Abraham fût, je suis. »

Jean 8 :54-58 (Peshitta, Lamsa), Votre père Abraham s'est réjoui de voir mon jour ; et il l'a vu et était heureux

« Jésus leur dit : Si je m'honore, mon honneur n'est rien ; mais c'est mon Père qui m'honore, celui dont tu dis : Il est notre Dieu. Pourtant vous ne l'avez pas connu, mais je le connais ; et si je disais que je ne le connais pas, je serais un menteur comme vous ; mais je le connais et j'obéis à sa parole. Votre père Abraham s'est réjoui de voir mon jour ; et il l'a vu et était heureux. Les Juifs lui dirent : Tu n'as pas encore cinquante ans, et pourtant tu as vu Abraham ? Jésus leur dit : En vérité, en vérité, Je vous le dis, avant qu'Abraham fût, j'étais.

PréexistenceOfChrist.com

Jésus est le centre du plan et du dessein de Dieu

Jésus est le centre du plan et du dessein de Dieu établis depuis les temps anciens, comme Moïse a dit : « L'Éternel, votre Dieu, vous suscitera un prophète comme moi d'entre vous. (Deut 18:15-19) Jésus est le Christ annoncé par la bouche de tous les prophètes (Actes 3:18-26). Dans la plénitude des temps, le Bien envoya son Fils, né d'une femme, né sous la loi. (Ga 4:4-5). Dieu nous a connus d'avance et nous a aussi prédestinés à être conformes à l'image de son Fils, afin qu'il soit le premier-né de plusieurs frères (Rm 8:28-29). Le mystère de la volonté de Dieu est le dessein qu'il a posé en Christ comme un plan pour la plénitude des temps, d'unir toutes choses en lui. (Eph 1:9-10) En lui nous avons obtenu un héritage, ayant été prédestinés selon le dessein de celui qui opère toutes choses selon le conseil de sa volonté. (Eph 1) Le plan du mystère caché depuis des siècles dans le Bien, qui a créé toutes choses, a été mis en lumière. (Eph 11, 3-9) C'est selon le dessein éternel qu'il a réalisé en Jésus-Christ notre Seigneur. (Eph 10:3) Dieu ne nous a pas destinés à la colère, mais à obtenir le salut par notre Seigneur Jésus-Christ. (11 Thess 1:5) Il était connu d'avance avant la fondation du monde, mais il a été manifesté dans les derniers temps pour nous. (9 Pierre 1:1) Pour ceux qui sont appelés, Christ est la puissance de Dieu et la sagesse de Dieu (20 Co 1:1) Le témoignage de Jésus est l'esprit de prophétie. (Ap 24:19) Le nom par lequel il est appelé est la Parole de Dieu. (Ap 10 :19) Ce n'est pas aux anges que Dieu soumet le monde à venir, dont nous parlons (He 13 :2)

Deutéronome 18:15, 18-19 (ESV), L'Éternel, ton Dieu, te suscitera du milieu de toi un prophète comme moi

"L'Éternel, ton Dieu, te suscitera du milieu de toi, d'entre tes frères, un prophète comme moi, c'est lui que tu écouteras... Je leur susciterai un prophète comme toi d'entre leurs frères. Et je mettrai mes paroles dans sa bouche, et il leur dira tout ce que je lui commanderai. Et quiconque n'écoutera pas mes paroles qu'il dira en mon nom, je le lui demanderai moi-même

Michée 5:2 (ESV), De toi sortira pour moi celui qui doit être chef en Israël, dont la sortie est de jadis

Mais toi, Bethléem Ephrata, qui es trop petite pour être parmi les clans de Juda, de toi sortira pour moi celui qui doit être chef d'Israël, dont la sortie date de l'antiquité, de l'antiquité.

Actes 3:18-26 (ESV), Tous les prophètes qui ont parlé – ont aussi proclamé ces jours-ci

 18 Mais ce que Dieu a prédit par la bouche de tous les prophètes, que son Christ souffrirait, il l'a ainsi accompli. 19 Repentez-vous donc et revenez en arrière, afin que vos péchés soient effacés, 20 afin que des moments de rafraîchissement viennent de la présence du Seigneur et qu'il puisse vous envoyer le Christ désigné pour vous, Jésus, 21 que le ciel reçoive jusqu'au moment de restaurer toutes les choses dont Dieu a parlé il y a longtemps par la bouche de ses saints prophètes. 22 Moïse a dit : 'Le Seigneur Dieu vous suscitera d'entre vos frères un prophète comme moi. Tu l'écouteras dans tout ce qu'il te dira. 23 Et il arrivera que toute âme qui n'écoute pas ce prophète sera détruite par le peuple. ' 24 Et tous les prophètes qui ont parlé, depuis Samuel et ceux qui l'ont suivi, ont aussi proclamé ces jours-ci. 25 Vous êtes les fils des prophètes et de l'alliance que Dieu a faite avec vos pères, en disant à Abraham : « Et dans ta descendance toutes les familles de la terre seront bénies. 26 Dieu, ayant ressuscité son serviteur, vous l'a envoyé le premier pour vous bénir en détournant chacun de vous de votre méchanceté. »

Galates 4:4-5 (ESV), When the la plénitude des temps était venue, Dieu a envoyé son Fils

"Mais lorsque le la plénitude des temps était venue, Dieu a envoyé son Fils, de femme, sous la loi, de racheter ceux qui étaient sous la loi, afin que nous puissions recevoir l'adoption comme fils. »

Romains 8:28-29 (ESV), Prédestiné à être conforme à l'image de son Ce sont des

« Et nous savons que pour ceux qui aiment Dieu tout concourt au bien, pour ceux qui sont appelés selon son but. Pour ceux qu'il a connus d'avance, il les a aussi prédestinés à être conformes à l'image de son Ce sont des, afin qu'il puisse être le premier-né parmi beaucoup de frères.

Éphésiens 1:3-5 (ESV), He nous a choisis en lui avant la fondation du monde

« Béni soit le Dieu et Père de notre Seigneur Jésus-Christ, qui nous a bénis en Christ de toute bénédiction spirituelle dans les lieux célestes, comme he nous a choisis en lui avant la fondation du monde, que nous soyons saints et irréprochables devant lui. Amoureux il a prédestiné nous pour adoption à lui-même comme fils par Jésus-Christ, selon le but de sa volonté. »

Éphésiens 1:9-11 (ESV), Aselon son but, qu'il a présenté en Christ comme un plan pour la plénitude du temps

9 nous faire connaître le mystère de sa volonté, selon son dessein, qu'il a présenté en Christ 10 comme un plan pour la plénitude des temps, pour unir toutes choses en lui, les choses du ciel et les choses de la terre.11 En lui nous avons obtenu un héritage, ayant été prédestinés selon le dessein de celui qui opère toutes choses selon le conseil de sa volonté

Éphésiens 3:9-11 (ESV), Le plan - le sagesse multiple de Dieu - le dessein éternel qu'il a réalisé en Jésus-Christ

« mettre en lumière pour tous ce qui est le plan du mystère caché depuis des siècles en Dieu, qui a créé toutes choses, afin qu'à travers l'église le sagesse multiple de Dieu pourrait maintenant être fait connaître aux dirigeants et aux autorités dans les lieux célestes. C'était selon le dessein éternel qu'il a réalisé en Jésus-Christ notre Seigneur. »

1 Thessaloniciens 5:9-10 (ESV), Dieu ne nous a pas destinés à la colère, mais à obtenir le salut par notre Seigneur Jésus Christchurch

"Pour Dieu ne nous a pas destinés à la colère, mais à obtenir le salut par notre Seigneur Jésus Christchurch, qui est mort pour nous afin que, que nous soyons éveillés ou endormis, nous puissions vivre avec lui.

1 Corinthiens 1:18-25 (ESV), La Parole de la croix - pour nous qui sommes sauvés, c'est la puissance de Dieu - nous prêchons Christ crucifié

18 Pour le la parole de la croix est une folie pour ceux qui périssent, mais pour nous qui sommes sauvés, c'est la puissance de Dieu. 19 Car il est écrit : « Je détruirai la sagesse des sages, et le discernement des perspicaces je contrecarrerai. » 20 Où est celui qui est sage ? Où est le scribe ? Où est le débatteur de cet âge ? Dieu n'a-t-il pas rendu folle la sagesse du monde ? 21 Car puisque, dans la sagesse de Dieu, le monde n'a pas connu Dieu par la sagesse, il a plu à Dieu par la folie de ce que nous prêchons de sauver ceux qui croient. 22 Car les Juifs demandent des signes et les Grecs recherchent la sagesse, 23 mais nous prêchons Christ crucifié, pierre d'achoppement pour les Juifs et folie pour les Gentils, 24 mais à ceux qui sont appelés, Juifs et Grecs, Christ la puissance de Dieu et la sagesse de Dieu. 25 Car la folie de Dieu est plus sage que les hommes, et la faiblesse de Dieu est plus forte que les hommes.

2 Timothée 1:8-10 (ESV), Son propre dessein et sa grâce, qu'il nous a donnés en Jésus-Christ avant que les âges ne commencent

 8 N'ayez donc pas honte du témoignage de notre Seigneur, ni de moi son prisonnier, mais participez à la souffrance pour l'évangile par la puissance de Dieu, 9 qui nous a sauvés et nous a appelés à un saint appel, non à cause de nos œuvres, mais à cause de son propre dessein et de la grâce qu'il nous a donnée en Jésus-Christ avant le commencement des siècles, 10 et qui s'est maintenant manifestée par l'apparition de notre Sauveur Jésus-Christ, qui a aboli la mort et a mis en lumière la vie et l'immortalité par l'Évangile

1 Pierre 1:20 (ESV), Il était connu avant la fondation du monde mais s'est manifesté dans les derniers temps

Il était connu avant la fondation du monde mais s'est manifesté dans les derniers temps à cause de vous.

Apocalypse 19:10, 13 (ESV), Te témoignage de Jésus est l'esprit de prophétie – il est appelé la Parole de Dieu

"Dieu de culte. Pour le témoignage de Jésus est l'esprit de prophétie… Il est vêtu d'une robe trempée de sang, et le nom par lequel il est appelé est la Parole de Dieu. »

Hébreux 2:5-6 (ESV), Dieu soumis le monde à venir, dont nous parlons

Car ce n'était pas aux anges qui Dieu soumis le monde à venir, dont nous parlons. Il a été témoigné quelque part : « Qu'est-ce que l'homme, que vous vous souveniez de lui, ou le fils de l'homme, que vous vous souciez de lui ? 

PréexistenceOfChrist.com

Comme Jésus, le Père nous a destinés à la gloire avant que le monde n'existe

Les souffrances de ce temps présent ne valent pas la peine d'être comparées à la gloire qui doit nous être révélé. (Rom 8:18) La création était sujette à la futilité dans l'espoir que la création elle-même sera libérée de son esclavage à la corruption et obtiendra la liberté de la gloire des enfants de Dieu. (Rom 8:20-21) Nous qui avons les prémices de l'Esprit, gémissons intérieurement alors que nous attendons avec impatience les adoptions en tant que fils. (Rom 8:23) Pour ceux qui aiment Dieu, toutes choses concourent à Dieu pour ceux qui sont appelés selon son dessein. (Rm 8:28) Ceux qu'il a connus d'avance et aussi prédestinés à être conformes à l'image de son Fils, afin qu'il soit le premier-né d'une multitude de frères. (Rm 8:29) Des vases de miséricorde, Dieu a préparé d'avance pour la gloire – même utiliser celui qu'il a appelé pour que nous soyons appelés « fils du Dieu vivant ». (Rom 9:22-26) C'est la sagesse secrète et cachée de Dieu, que Dieu a décrété avant les âges pour notre gloire. (1 Co 2, 6-7) Aucun œil n'a vu, ni l'oreille n'a entendu, ni le cœur n'a imaginé ce que Dieu a préparé pour ceux qui l'aiment. (1 Co 2:9) La maison que nous avons est éternelle dans les cieux, faite non pas de mains mais un édifice de Dieu. (2 Co 5:1) Celui qui nous a préparé une demeure céleste et l'immoralité, c'est Dieu (2 Co 5:2-5)

Le Dieu et Père de notre Seigneur Jésus-Christ nous a bénis en Christ et nous a choisis en lui avant la fondation du monde. (Eph 1:3-4). Dans l'amour, il nous a prédestinés à être adoptés à lui-même comme fils par Jésus-Christ, selon le dessein de sa volonté. (Eph 3, 5) Selon sa grâce, le mystère de sa volonté, selon son dessein, qu'il a énoncé en Christ comme un plan pour la plénitude des temps, d'unir toutes choses en lui, nous a été révélé. (Eph 1:7-10) En lui nous obtenons un héritage, ayant été prédestinés selon le dessein de celui qui opère toutes choses selon le conseil de sa volonté. (Eph 1:11). Nous sommes son ouvrage, créés en Jésus-Christ pour les bonnes œuvres, que Dieu a préparées d'avance, afin que nous y marchions. (Eph 2:10) Dieu qui nous a sauvés nous a appelés à un saint appel à cause de son propre dessein et de la grâce qu'il nous a donnée en Jésus-Christ avant que les âges ne commencent. (2 Tim 1:8-9)

La permission de s'asseoir à la droite ou à la gauche du Christ ne lui appartient pas, mais pour qui elle a été préparée par le Père. (Mat 20:23) Quand le Fils de l'homme viendra dans sa gloire, le roi dira à ceux qui sont à sa droite : "Venez, vous qui êtes bénis de mon Père, recevez en héritage le royaume qui vous est préparé depuis la fondation du monde" . (Mat 25:31-34) Jésus dit au Père : « Je t'ai glorifié sur la terre, ayant accompli l'œuvre que tu m'as donné à faire. Et maintenant, Père, glorifie-moi en ta propre présence de la gloire que j'avais auprès de toi avant que le monde n'existe." (Jean 17:4-5) Puis Jésus a continué à prier au nom de ceux qui croiront en lui en disant «La gloire que tu m'as donnée je leur ai donné, afin qu'ils soient un comme nous sommes un, moi en eux et toi en moi, afin qu'ils deviennent parfaitement un, afin que le monde sache que tu m'as envoyé et que tu les as aimés comme tu m'as aimé. (Jean 17:20-23) et Jésus pria : « Père, je désire qu'eux aussi, que tu m'as donnés, soient avec moi là où je suis, pour voir ma gloire que tu m'as donnée parce que tu m'as aimé avant le fondation du monde. (Jean 17 :24). De même que Christ a été béni et aimé avant la fondation du monde, nous l'avons été aussi. (Eph 1:3-4).

Romains 8:18-23 (ESV), le gloire qui doit nous être révélée -la révélation des fils de Dieu

Car je considère que les souffrances de ce temps présent ne valent pas la comparaison avec le gloire qui doit nous être révélée. Car la création attend avec un désir ardent pour la révélation des fils de Dieu. Car la création a été soumise à la futilité, non pas volontairement, mais à cause de celui qui l'a soumise, dans l'espoir que la création elle-même sera libérée de son esclavage à la corruption et obtiendra la liberté de la gloire des enfants de Dieu. Car nous savons que toute la création gémit ensemble dans les douleurs de l'accouchement jusqu'à maintenant. Et non seulement la création, mais nous-mêmes, qui avons les prémices de l'Esprit, gémissons intérieurement en attendant avec impatience adoption comme fils, la rédemption de nos corps.

Romains 8:28-29 (ESV), Son but - il a aussi prédestiné être conforme à l'image de son Fils

« Et nous savons que pour ceux qui aiment Dieu tout concourt au bien, pour ceux qui sont appelés selon son but. For ceux qu'il a connus d'avance, il les a aussi prédestinés être conforme à l'image de son Fils, afin qu'il soit le premier-né parmi beaucoup de frères.

Romains 9:22-26 (ESV), Les richesses de sa gloire pour vases de miséricorde, qu'il a préparés d'avance pour la gloire

Et si Dieu, désireux de montrer sa colère et de faire connaître sa puissance, avait enduré avec beaucoup de patience des vases de colère préparés pour la destruction, afin de faire connaître les richesses de sa gloire pour des vases de miséricorde, qui he a préparé d'avance pour la gloire— même nous qu'il a appelés, non seulement des Juifs, mais aussi des Gentils ? Comme il le dit en effet dans Osée : « Ceux qui n'étaient pas mon peuple, j'appellerai 'mon peuple', et celle qui n'était pas aimée, je l'appellerai 'bien-aimée'. Et à l'endroit même où il leur a été dit : « Vous n'êtes pas mon peuple », il ils seront appelés 'fils du Dieu vivant.' »

1 Corinthiens 2:6-9 (ESV), Nous communiquons une sagesse secrète et cachée de Dieu, qui Dieu a décrété avant les âges pour notre gloire

Pourtant, parmi les adultes, nous transmettons la sagesse, bien que ce ne soit pas une sagesse de cet âge ou des dirigeants de cet âge, qui sont voués à disparaître. Mais nous transmettons une sagesse secrète et cachée de Dieu, qui Dieu a décrété avant les âges pour notre gloire. Aucun des dirigeants de cet âge n'a compris cela, car s'ils l'avaient fait, ils n'auraient pas crucifié le Seigneur de gloire. Mais, comme il est écrit : « Ce qu'aucun œil n'a vu, ni aucune oreille n'a entendu, ni le cœur de l'homme n'a imaginé, ce que Dieu a préparé pour ceux qui l'aiment »

2 Corinthiens 5:1-5 (ESV), Que nous serions plus vêtus - Celui qui nous a préparés pour cela même est Dieu

Car nous savons que si la tente qui est notre demeure terrestre est détruite, nous avons un bâtiment de Dieu, une maison non faite avec les mains, éternelle dans les cieux. Car dans cette tente nous gémissons, désireux de revêtir notre demeure céleste, s'il est vrai qu'en la revêtant nous ne pouvons être trouvés nus. Car tant que nous sommes encore dans cette tente, nous gémissons, étant chargés - non pas que nous serions dévêtus, mais que nous serions davantage vêtus, afin que ce qui est mortel soit englouti par la vie. Celui qui nous a préparés pour cela même est Dieu, qui nous a donné l'Esprit en garantie.

Ephésiens 1:3-11 (ESV), Dieu - il nous a choisis en Christ avant la fondation du monde

3 Béni soit le Dieu et Père de notre Seigneur Jésus-Christ, qui nous a bénis en Christ de toute bénédiction spirituelle dans les lieux célestes, 4 même comme il nous a choisis en lui avant la fondation du monde, que nous soyons saints et irréprochables devant lui. Amoureux 5 il nous a prédestinés à l'adoption à lui-même en tant que fils par Jésus-Christ, selon le but de sa volonté, 6 à la louange de sa grâce glorieuse, avec laquelle il nous a bénis dans le Bien-Aimé. 7 En lui nous avons la rédemption par son sang, le pardon de nos offenses, selon les richesses de sa grâce, 8 qu'il nous a prodigués, en toute sagesse et perspicacité 9 nous faire connaître le mystère de sa volonté, selon son dessein, qu'il a énoncé dans le Christ 10 comme un plan pour la plénitude des temps, pour unir toutes choses en lui, les choses au ciel et les choses sur la terre. 11 En lui nous avons obtenu un héritage, ayant été prédestiné selon le dessein de celui qui opère toutes choses selon le conseil de sa volonté

Ephésiens 2:10 (ESV), Nous sommes créés en Jésus-Christ pour de bonnes œuvres - que Dieu a préparées à l'avance

« Car nous sommes son ouvrage, créé en Jésus-Christ pour les bonnes œuvres, que Dieu a préparées d'avance, que nous devrions marcher dedans.

2 Timothée 1:8-10 (ESV), Dieu qui nous a sauvés - de son propre dessein et de sa grâce - qu'il nous a donné en Jésus-Christ avant le début des siècles

"Dieu qui nous a sauvés et nous a appelés à un saint appel, non pas à cause de nos œuvres mais à cause de son propre dessein et de sa grâce, qu'il nous a donné en Jésus-Christ avant le commencement des siècles, et qui s'est manifestée maintenant par l'apparition de notre Sauveur Jésus-Christ.

Tite 1:2-3 (ESV), In l'espérance de la vie éternelle, que Dieu a promise avant le début des siècles

 2 dans l'espérance de la vie éternelle, que Dieu, qui ne ment jamais, a promis avant les siècles 3 et au bon moment manifesté dans sa parole par la prédication qui m'a été confiée par le commandement de Dieu notre Sauveur ;

Matthieu 20:23 (ESV), S'asseoir à ma droite et à ma gauche - c'est pour ceux pour qui il a été préparé par mon Père

Il leur dit : « Vous boirez ma coupe, mais s'asseoir à ma droite et à ma gauche n'est pas à moi d'accorder, mais c'est pour ceux pour qui ça a été préparé par mon Père. »

Matthieu 25:31-34 (ESV), Bamoindri par mon Père, héritez du royaume préparé pour vous dès la fondation du monde

« Quand le Fils de l'homme viendra dans sa gloire, et tous les anges avec lui, alors il s'assiéra sur son trône glorieux. Devant lui seront rassemblées toutes les nations, et il séparera les hommes les uns des autres comme un berger sépare les brebis des boucs. Et il placera les brebis à sa droite, mais les chèvres à sa gauche. Alors le roi dira à ceux qui sont à sa droite : "Venez, vous qui êtes bénis de mon Père, héritez du royaume préparé pour vous dès la fondation du monde.

Jean 17:1-5 (ESV), Glorifie-moi en ta propre présence avec la gloire que j'avais avec toi avant que le monde n'existe

Quand Jésus eut prononcé ces paroles, il leva les yeux au ciel et dit : « Père, l'heure est venue ; glorifie ton Fils afin que le Fils te glorifie, puisque tu lui as donné autorité sur toute chair, pour donner la vie éternelle à tous ceux que tu lui as donnés. Et c'est la vie éternelle, qu'ils te connaissent, toi, le seul vrai Dieu, et Jésus-Christ que tu as envoyé. Je t'ai glorifié sur terre, ayant accompli le travail que tu m'as donné à faire. Et maintenant, Père, glorifie-moi en ta propre présence avec la gloire que j'avais avec toi avant que le monde n'existe.

Jean 17:20-26 (ESV), Je leur ai donné la gloire que tu m'as donnée, afin qu'ils soient un comme nous sommes sur

« Je ne demande pas seulement ceux-là, mais aussi ceux qui croiront en moi par leur parole, afin qu'ils soient tous un, comme toi, Père, tu es en moi, et moi en toi, afin qu'eux aussi soient en nous, afin que le monde croie que tu m'as envoyé. Je leur ai donné la gloire que tu m'as donnée, afin qu'ils soient un comme nous sommes un, moi en eux et toi en moi, afin qu'ils deviennent parfaitement un, afin que le monde sache que tu m'as envoyé et que tu les as aimés comme tu m'as aimé. Père, je désire qu'eux aussi, que tu m'as donnés, soient avec moi là où je suis, pour voir ma gloire que tu m'as donnée parce que tu m'aimais avant la fondation du monde. O Père juste, même si le monde ne te connaît pas, je te connais, et ceux-ci savent que tu m'as envoyé. Je leur ai fait connaître ton nom, et je continuerai à le faire connaître, que l'amour dont tu m'as aimé soit en eux, et moi en eux.

PréexistenceOfChrist.com

Jésus a été fait Seigneur et Christ (il n'était pas celui-là au départ)

Esaïe 42:1 (ESV), Voir mon serviteur que je soutiens, mon élu, en qui mon âme se complaît

Voir mon serviteur que je soutiens, mon élu, en qui mon âme se complaît ; j'ai mettre mon Esprit sur lui; il fera justice aux nations.

Luc 1:30-33 (ESV), Il sera grand - le Seigneur Dieu lui donnera le trône de son père David

Et l'ange lui dit : « N'aie pas peur, Marie, car tu as trouvé grâce auprès de Dieu. Et voici, tu concevras dans ton sein et tu enfanteras un fils, et tu appelleras son nom Jésus. Il sera grand et sera appelé le Fils du Très-Haut. Et le Seigneur Dieu lui donnera le trône de son père David, et il régnera sur la maison de Jacob pour toujours, et de son royaume il n'y aura pas de fin.

Luc 9:35 (ESV), Celui-ci est mon Fils, mon élu

Et une voix sortit du nuage, disant : "C'est mon Fils, mon Élu; Ecoute le!

Actes 2:36 (ESV), Dieu l'a fait Seigneur et Christ, ce Jésus que tu as crucifié

Que toute la maison d'Israël sache donc avec certitude que Dieu l'a fait Seigneur et Christ, ce Jésus que tu as crucifié. »

Actes 3:13 (ESV), Tle Dieu de nos pères a glorifié son serviteur Jésus

Le Dieu d'Abraham, le Dieu d'Isaac et le Dieu de Jacob, le Dieu de nos pères, ont glorifié son serviteur Jésus, que vous avez livré et renié en présence de Pilate, alors qu'il avait décidé de le relâcher.

Actes 5:30-31 (ESV), Dieu l'a exalté à sa droite comme chef et sauveur

Le Dieu de nos pères a élevé Jésus que vous avez tué en le suspendant à un arbre. Dieu l'a exalté à sa droite comme chef et sauveur, pour donner la repentance à Israël et le pardon des péchés.

Actes 10:42-43 (ESV), Il est celui désigné par Dieu être juge des vivants et des morts

« Et il nous a commandé de prêcher au peuple et de témoigner que il est celui désigné par Dieu être juge des vivants et des morts. À lui tous les prophètes témoignent que quiconque croit en lui reçoit le pardon des péchés par son nom. » 

Actes 17:30-31 (ESV), Dieu - a fixé un jour où il jugera le monde avec justice par un homme qu'il a désigné

Les temps d'ignorance que Dieu a ignorés, mais maintenant il ordonne à tous, partout, de se repentir, parce que il a fixé un jour où il jugera le monde avec justice par un homme qu'il a désigné; et de cela il a donné l'assurance à tous en le ressuscitant d'entre les morts.

Philippiens 2:8-11 (ESV), Dieu l'a hautement exalté et lui a conféré le nom qui est au-dessus de tout nom

Et étant trouvé sous forme humaine, il s'est humilié en devenant obéissant jusqu'à la mort, même la mort sur une croix. C'est pourquoi Dieu l'a hautement exalté et lui a conféré le nom qui est au-dessus de tout nom, de sorte que au nom de Jésus tout genou doit fléchir, dans le ciel et sur la terre et sous la terre, et toute langue confesse que Jésus-Christ est Seigneur, à la gloire de Dieu le Père.

1 Timothée 2:5-6 (ESV), Il n'y a qu'un seul Dieu et il n'y a qu'un seul médiateur entre Dieu et les hommes, l'homme Jésus-Christ

Pour poser le Visiophone il y a un seul Dieu, et il n'y a qu'un seul médiateur entre Dieu et les hommes, l'homme Jésus-Christ, qui s'est donné en rançon pour tous, ce qui est le témoignage rendu en temps voulu.

Hébreux 5:1-5 (ESV), Christ ne s'est pas exalté pour devenir souverain sacrificateur, mais il a été nommé

Pour chaque grand prêtre choisi parmi les hommes est désigné pour agir au nom des hommes par rapport à Dieu, pour offrir des cadeaux et des sacrifices pour les péchés. Il peut traiter avec douceur les ignorants et les capricieux, car lui-même est assailli de faiblesse. 3 A cause de cela, il est obligé d'offrir des sacrifices pour ses propres péchés comme il le fait pour ceux du peuple. Et personne ne prend cet honneur pour lui-même, mais seulement lorsqu'il est appelé par Dieu, tout comme Aaron l'était. Donc aussi Le Christ ne s'est pas élevé pour être fait souverain sacrificateur, mais a été nommé par celui qui lui a dit : « Tu es mon Fils, aujourd'hui je t'ai engendré »

Hébreux 9:24 (ESV), CHrist est entré dans le ciel lui-même, maintenant apparaître en présence de Dieu en notre nom

Pour poser le Visiophone Christ est entré, non pas dans des lieux saints faits de main, qui sont des copies des choses vraies, mais dans le ciel lui-même, maintenant apparaître en présence de Dieu en notre nom.

Jean 3:35 (ESV), Le Père aime le Fils et hcomme remis toutes choses entre ses mains

Le Père aime le Fils et hcomme remis toutes choses entre ses mains.

Jean 17:2 (ESV), Le Père lui a donné l'autorité sur toute chair

Le Père lui a donné l'autorité sur toute chair, pour donner la vie éternelle à tous ceux qu'il lui a donnés.

Jean 17:3 (ESV), La vie éternelle, qu'ils te connaissent, le seul vrai Dieu, et Jésus-Christ à qui tu as envoyé

Et cela est la vie éternelle, qu'ils te connaissent toi, le seul vrai Dieu, et Jésus-Christ à qui tu as envoyé.

PréexistenceOfChrist.com

Jésus est le premier et le dernier du plan de salut de Dieu

Jésus est le premier de la résurrection et tous ceux qui sont sauvés du début à la fin sont sauvés par Christ. Jésus est le premier et le dernier de la nouvelle création (pas la création originale). Le premier-né de toute création appartient à la nouvelle création (premier-né d'entre les morts)

Actes 4:11-12 (ESV), Il n'y a de salut en personne d'autre

Ce Jésus est la pierre que vous avez rejetée, les bâtisseurs, qui est devenu la pierre angulaireEt il n'y a de salut en personne d'autre, car il n'y a pas d'autre nom sous le ciel donné parmi les hommes par lequel nous devons être sauvés. »

Romains 5:18-19 (ESV), Par l'obéissance d'un seul homme, plusieurs seront rendus justes

Par conséquent, comme une seule offense a conduit à la condamnation pour tous les hommes, ainsi un acte de justice conduit à la justification et à la vie pour tous les hommes. Car, comme par la désobéissance d'un seul homme beaucoup ont été rendus pécheurs, ainsi par l'obéissance d'un seul homme plusieurs seront rendus justes.

Romains 8:29 (ESV), Qu'il soit le premier-né parmi de nombreux frères

Ttuyau qu'il savait d'avance qu'il a aussi prédestiné à être conforme à l'image de son Fils, afin qu'il soit le premier-né d'une multitude de frères.

1 Corinthiens 8:4-6 (ESV), Il y a un seul Seigneur, Jésus-Christ, par qui sont toutes choses et par qui nous existons

"il n'y a de Dieu qu'un." Car bien qu'il puisse y avoir des soi-disant dieux dans le ciel ou sur la terre - comme il y a en effet beaucoup de " dieux " et beaucoup de " seigneurs " - cependant pour nous il y a un seul Dieu, le Père, de qui sont toutes choses et pour qui nous existons, et un seul Seigneur, Jésus-Christ, par qui sont toutes choses et par qui nous existons.

1 Corinthiens 15:20-22 (ESV), Car comme par un homme est venue la mort, par un homme est venue aussi la résurrection des morts

Christ est ressuscité des morts, les prémices de ceux qui se sont endormis. Car comme par un homme est venue la mort, par un homme est venue aussi la résurrection des morts. Car comme en Adam tous meurent, de même aussi en Christ tous seront rendus vivants.

2 Corinthiens 5:17-18 (ESV), Si quelqu'un est en Christ, il est une nouvelle création 

Par conséquent, si quelqu'un est en Christ, il est une nouvelle création. L'ancien est mort ; voici, le nouveau est arrivé. Tout cela vient de Dieu, qui par Christ nous a réconciliés avec lui-même et nous a confié le ministère de la réconciliation.

Ephésiens 1:9-10 (ESV), Hest le but - qui il a présenté en Christ -comme un plan pour unir toutes choses en lui

9 nous faisant connaître le mystère de sa volonté, selon son but, Qui il partit en Christ 10 comme un plan pour la plénitude des temps, pour unir toutes choses en lui, les choses du ciel et les choses de la terre.

Éphésiens 3:7-11 (ESV), Til plan - la sagesse multiple de Dieu - le but éternel qu'il a réalisé en Jésus-Christ 

Of cet évangile J'ai été nommé ministre selon le don de la grâce de Dieu, qui m'a été donné par l'action de sa puissance. A moi, bien que je sois le moindre de tous les saints, cette grâce a été donnée, de prêcher aux Gentils les richesses insondables du Christ, et de mettre en lumière pour tous quel est le plan du mystère caché depuis des siècles en Dieu, qui a créé toutes choses, afin qu'à travers l'Église la sagesse multiple de Dieu soit maintenant connue aux dirigeants et aux autorités dans les lieux célestes. C'était selon le but éternel qu'il a réalisé en Jésus-Christ notre Seigneur,

Colossiens 1:12-20 (ESV), Il est le commencement, le premier-né d'entre les morts, que dans tout il peut-être prééminent

En rendant grâce au Père, qui t'a qualifié pour participer à l'héritage des saints dans la lumièreIl nous a délivrés du domaine des ténèbres et nous a transférés au royaume de son Fils bien-aiméen qui nous avons la rédemption, le pardon des péchés. Il est l'image du Dieu invisible, le premier-né de toute la création. Car par lui toutes choses ont été créées, dans le ciel et sur la terre, visibles et invisibles, que ce soit des trônes ou des dominations ou des dirigeants ou des autorités, toutes choses ont été créées par lui et pour lui. Et il est avant tout, et en lui tout se tient. Et il est la tête du corps, l'église. Il est le commencement, le premier-né d'entre les morts, que dans tout il peut-être prééminent. Car en lui s'est plu à habiter toute la plénitude de Dieu, et par lui pour se réconcilier toutes choses, que ce soit sur terre ou au ciel, faisant la paix par le sang de sa croix.

Hébreux 1:1-5 (ESV), Il s'assit à la droite de la Majesté d'en haut – étant devenu autant supérieur aux anges

Il y a longtemps, à plusieurs reprises et de plusieurs manières, Dieu a parlé à nos pères par les prophètes, mais dans ces derniers jours il nous a parlé par son Fils, qu'il a nommé héritier de toutes choses, par qui aussi il créa le monde. Il est le rayonnement de la gloire de Dieu et l'empreinte exacte de sa nature, et il soutient l'univers par la parole de sa puissance. Après avoir fait la purification des péchés, il s'assit à la droite de la Majesté d'en haut, étant devenu d'autant supérieur aux anges que le nom dont il a hérité est plus excellent que le leur.. Car à quel ange Dieu a-t-il jamais dit : « Tu es mon Fils, aujourd'hui je t'ai engendré”? Ou encore : « Je sera pour lui un père, et il doit sois pour moi un fils » ? Et encore, quand il apporte le premier-né dans le monde, il dit : « Que tous les anges de Dieu l'adorent.

Hébreux 2:5-13 (ESV), ICe n'est pas aux anges que Dieu a soumis le monde à venir, dont nous parlons

Pour poser le Visiophone ce n'est pas aux anges que Dieu a soumis le monde à venir, dont nous parlons. Il a été témoigné quelque part : « Qu'est-ce que l'homme, que vous vous souveniez de lui, ou le fils de l'homme, que vous vous souciez de lui ? Tu l'as fait un peu plus bas que les anges ; tu l'as couronné de gloire et d'honneur, mettant tout sous ses pieds. Maintenant, en lui soumettant tout, il ne laissait rien hors de son contrôle. A l'heure actuelle, on ne voit pas encore tout lui être soumis. Mais nous voyons celui qui pour un petit moment fut abaissé au-dessous des anges, à savoir Jésus, couronné de gloire et d'honneur à cause de la souffrance de la mort, afin que, par la grâce de Dieu, il goûte la mort pour tous. Car il convenait qu'il, pour qui et par qui toutes choses existent, en amenant beaucoup de fils à la gloire, devrait faire le fondateur de leur salut parfait par la souffrance. Car celui qui sanctifie et ceux qui sont sanctifiés ont tous une seule source. C'est pourquoi il n'a pas honte de les appeler frères, en disant : « Je dirai ton nom à mes frères; au milieu de l'assemblée, je chanterai ta louange. Et encore une fois : « Je mettrai ma confiance en lui. » Et encore, « Voici, Moi et les enfants que Dieu m'a donnés. »

Apocalypse 1:12-18 (ESV), je suis mort, et voici, je suis vivant pour toujours, et j'ai les clés de la mort et de l'Hadès

Alors je me suis retourné pour voir la voix qui me parlait, et en me retournant j'ai vu sept chandeliers d'or, et au milieu des chandeliers un comme un fils de l'homme, vêtu d'une longue robe et d'une ceinture dorée autour de sa poitrine. Les cheveux de sa tête étaient blancs, comme de la laine blanche, comme de la neige. Ses yeux étaient comme une flamme de feu, ses pieds étaient comme du bronze poli, affiné dans une fournaise, et sa voix était comme le rugissement de plusieurs eaux. Dans sa main droite, il tenait sept étoiles, de sa bouche sortait une épée tranchante à deux tranchants, et son visage était comme le soleil qui brillait de toute sa force. Quand je l'ai vu, je suis tombé à ses pieds comme mort. Mais il posa sa main droite sur moi en disant : « N'aie pas peur, je suis le premier et le dernier, et le vivant. Je suis mort, et voici, je suis vivant pour toujours, et j'ai les clés de la mort et de l'enfers.

PréexistenceOfChrist.com

Jésus n'est-il pas la Parole (Logos) qui était avec Dieu au commencement ?

Logos (mot traduit) signifie quelque chose dit (y compris la pensée). Il s'agit toujours d'un contenu rationnel. À peu près toutes les traductions anglaises du grec qui étaient avant la traduction KJV, interprétaient le Logos (Parole) dans Jean 1:3, comme un « ça » plutôt que comme un « lui ». Dans le contexte du prologue de Jean, le Logos (Parole) est un aspect de Dieu plutôt qu'un « lui » qui implique une personne préexistante. Dans la plupart des traductions anglaises modernes, Jean 1:1-3 est généralement traduit de manière à inciter le lecteur à interpréter la Parole comme étant «il». Cependant, il faut comprendre que la Parole (Logos) est un nom abstrait qui se rapporte à l'aspect de la sagesse de Dieu, y compris sa logique, son raisonnement, ses intentions, son plan ou son but pour l'humanité. C'est à travers ce Logos (Parole) que toutes choses sont devenues. Le Verbe s'est également fait chair lorsque Jésus a été annoncé à l'existence puisque le Christ est le centre du plan et du dessein de Dieu pour l'humanité. Cependant, cela ne veut pas dire que la Parole était une personne préexistante qui existait avant que Jésus ne soit conçu.

Pour une analyse plus détaillée du prologue de John, veuillez consulter le site UnderstandingLogos.com – https://understandinglogos.com

PréexistenceOfChrist.com

Qu'en est-il de Colossiens 1 :16 « Premier-né de toute la création » ?

La clé pour comprendre Colossiens 1 est que c'est prophétique (parler vers l'avenir). Juste parce qu'une traduction anglaise est clairement au passé, au présent ou au futur, cela ne signifie pas nécessairement que c'est ce qui est impliqué par l'original. On rencontre souvent l'utilisation du « parfait prophétique », où une prophétie de quelque chose qui ne s'est pas encore réalisé est au temps parfait, et est donc souvent traduite avec le passé anglais, par exemple… avec ses rayures, nous avons été guéris (Esaïe 53:5), quand du point de vue du prophète, il parlait de quelque chose dans le futur.

Colossiens 1:16 dit que « par lui toutes choses ont été créées » et que « toutes choses ont été créées par lui et pour lui ». Cependant, dans le contexte, nous voyons que cela concerne la nouvelle création car le passage parle de l'héritage, du royaume à venir et de la rédemption. Il dit que Jésus est le premier-né de toute la création dans le sens où « il est le commencement, le premier-né d'entre les morts. Et cela parle du motif de Dieu : « qu'en tout il puisse être prééminent » et qu'ainsi Dieu, à travers lui, puisse « réconcilier toutes choses avec lui-même ». Colossiens 1 est tourné vers l'avenir et parle prophétiquement comme il est dit, « il est avant toutes choses » (pas qu'il l'était). En conséquence, Colossiens 1 n'est pas un message sur la création originale, mais plutôt sur l'évangile de notre salut - l'héritage dans le royaume de Dieu à venir (la nouvelle création). Plusieurs versets dans les premiers chapitres de l'Apocalypse confirment la compréhension que le premier-né de toute la création = premier-né d'entre les morts. Jésus est le premier et le dernier de la nouvelle création par qui tous ceux qui sont sauvés auront la vie et feront partie des nouveaux cieux et de la nouvelle terre. 

Colossiens 1:12-20 (ESV), Il est le premier-né de toute la création - il est le commencement, le premier-né d'entre les morts

12 rendre grâce au Père, qui vous a qualifié pour partager dans l'héritage des saints dans la lumière. 13 Il nous a délivrés du domaine des ténèbres et nous a transférés dans le royaume de son Fils bien-aimé, 14 en qui nous avons la rédemption, le pardon des péchés. 15 Il est l'image du Dieu invisible, le premier-né de toute la création. 16 Car par lui toutes choses ont été créées, dans le ciel et sur la terre, visibles et invisibles, que ce soit des trônes ou des dominations ou des dirigeants ou des autorités, toutes choses ont été créées par lui et pour lui. 17 Et il est avant tout, et en lui tout se tient. 18 Et il est la tête du corps, l'église. Il est le commencement, le premier-né d'entre les morts, afin qu'en tout il soit prééminent. 19 Car en lui s'est plu à habiter toute la plénitude de Dieu, 20 et par lui pour se réconcilier toutes choses, que ce soit sur la terre ou dans le ciel, faisant la paix par le sang de sa croix.

Apocalypse 1:5 (ESV), Jésus-Christ le témoin fidèle, le premier-né des morts

et à partir Jésus-Christ le témoin fidèle, le premier-né des morts, et le chef des rois de la terre.

Apocalypse 1:17-18 (ESV), Je suis le premier et le dernier - Je suis mort, et voici, je suis vivant pour toujours, et j'ai les clés de la mort 

Quand je l'ai vu, je suis tombé à ses pieds comme mort. Mais il posa sa main droite sur moi en disant : « N'aie pas peur, Je suis le premier et le dernier, et le vivant. Je suis mort, et voici, je suis vivant pour toujours, et j'ai les clefs de la Mort et de l'Hadès.

Apocalypse 2:8, 10 (ESV), Paroles du premier et du dernier, qui sont morts et sont revenus à la vie

« Et à l'ange de l'église de Smyrne, écrivez : paroles du premier et du dernier, qui sont morts et sont revenus à la vie… Soyez fidèles jusqu'à la mort, et je vous donnerai la couronne de vie

Apocalypse 3:14, 21 (ESV), Le début de la création de Dieu - Le un qui conquiert, Je lui accorderai de s'asseoir avec moi sur mon trône

«Et à l'ange de l'église de Laodicée, écris : 'Les paroles de l'Amen, le témoin fidèle et véritable, le commencement de la création de Dieu… Le un qui conquiert, Je lui accorderai de s'asseoir avec moi sur mon trône, comme moi aussi j'ai vaincu et je me suis assis avec mon Père sur son trône.

PréexistenceOfChrist.com

Qu'en est-il de Philippiens 2:6-7 ?

Ci-dessous se trouve le rendu littéral de Philippiens 2:5-11. Il correspond étroitement à l'ordre des mots du grec. Une traduction interprétative moins littérale est également montrée. Ces traductions, constantes avec le sens grec, ne suggèrent pas l'incarnation. Il devrait également être évident que chaque déclaration dans le passage est parfaitement logique compte tenu du contexte du passage dans son ensemble qui enseigne à avoir la pensée de Christ.

La plupart des traductions anglaises de Philippiens 2:6-7 présentent un parti pris pour impliquer l'incarnation. Un examen plus approfondi des Grecs montre que ce n'est pas le cas. Nous savons que Jésus est maintenant l'expression de Dieu ayant été exalté et ayant reçu un nom au-dessus de tout nom. Il n'était pas ça au départ. C'est en vertu de l'obéissance de l'homme Jésus-Christ qu'il a maintenant reçu pouvoir et autorité et a été fait Seigneur et Christ (Actes 2:36).

Pour une analyse plus détaillée, veuillez consulter le site FormOfGod.com – https://FormOfGod.com

Philippiens 2:5-11 Traduction littérale

5 Cette pensée en toi

qu'aussi en oint, en Jésus,

6 qui en forme de Dieu il subsiste,

pas de saisie,

il s'est gouverné

étant égal à Dieu,

7 plutôt lui-même il s'est vidé,

forme de servile qu'il a reçue,

à la ressemblance des hommes, il a été fait pour être,

et en composition

 il a été trouvé comme un homme.

8 Il s'est humilié

être devenu obéissant jusqu'à la mort

même sur une croix. 

9 C'est pourquoi aussi le Dieu lui-même, il a exalté

et lui a accordé

le nom au-delà de tout nom

10 qu'au nom de Jésus,

chaque genou fléchira,

du ciel et de la terre et de sous la terre,

11 et chaque langue confesserait

que le Seigneur Jésus a oint

pour la gloire de Dieu, du Père.

Philippiens 2:5-11 Traduction interprétative

5 Cette réflexion ont en toi,

la pensée aussi dans le Messie – en Jésus,

6 qui est en possession de l'expression de Dieu,

pas d'appropriation,

il s'est affirmé

étant un mandataire de Dieu,

7 il ne s'estimait pas plutôt,

expression d'un serviteur qu'il accepta,

à la ressemblance des hommes, il a été fait,

et en composition,

il était reconnu comme un homme.

8 Il s'est humilié

étant devenu obéissant jusqu'à la mort,

même sur une croix.

9 C'est pourquoi aussi Dieu lui-même a élevé

et lui a accordé,

l'autorité au-dessus de toute autorité, 

10 Qu'à l'autorité de Jésus,

chaque genou fléchira,

du ciel, et de la terre et de ceux sous la terre,

11 et chaque langue confesserait

que Jésus is Seigneur Messie,

à la louange de Dieu le Père.

PréexistenceOfChrist.com

Qu'en est-il des autres passages de Jean ?

Un certain nombre de passages de Jean parlent de Jésus étant devant Jean, descendant du ciel, envoyé dans le monde, se levant là où il était auparavant, et venant du Père et retournant au Père. Une explication de ces « passages difficiles » (du Commentaire de la Bible REV) est fourni ci-dessous.

"car il était avant moi." (Jean 1:15, 1:30)

La simple vérité est que le Messie a toujours été supérieur à Jean. Ces versets sont parfois utilisés pour soutenir la Trinité parce que le verset peut être traduit, « parce qu'il [Jésus] était avant moi » [Jean], et il est supposé que le verset dit que Jésus existait avant Jean-Baptiste. En fait, un certain nombre de versions modernes traduisent la dernière phrase quelque chose comme « parce qu'il [Jésus] existait avant moi ». Cependant, il n'y a aucune raison d'introduire la Trinité dans ce verset, et il y a de très bonnes raisons pour qu'il ne fasse aucunement référence à la Trinité.

Il y a des écritures que nous savons aujourd'hui être des prophéties du Messie que les Juifs à l'époque du Christ ne s'appliquaient pas au Messie. Cependant, nous savons aussi que les anciens Juifs avaient beaucoup d'attentes au sujet de leur Messie qui étaient basées sur les Écritures. Le Messie que les Juifs attendaient devait être un descendant d'Ève (Gen. 3:15) et un descendant d'Abraham (Gen. 22:18), de la tribu de Juda (Gen. 49:10) ; un descendant de David (2 Sam. 7:12, 13; Isa. 11:1), qu'il serait un "seigneur" sous Yahweh (Ps. 110:1), qu'il serait le serviteur de Yahweh (Isaiah 42 :1-7), il sera « l'un des leurs » et pourra s'approcher de Yahvé (Jér. 30:21), et il sortira de Bethléem (Michée 5:2).

Cette attente correspondait parfaitement à l'enseignement de Jean à ses disciples que Jésus était « l'Agneau de Dieu » (Jean 1:29 ; c'est-à-dire l'Agneau envoyé de Dieu) et la déclaration de Jean que Jésus était « le Fils de Dieu » (Jean 1:34). Si Jean avait dit à ses disciples que Jésus existait littéralement avant lui, ils n'auraient pas compris ce qu'il disait, ce qui aurait engendré une grande discussion et une explication de la doctrine de la préexistence du Messie. Il n'y a pas une telle discussion ou explication pour le simple fait que Jean ne disait pas que Jésus existait littéralement avant lui. Jean n'enseignait pas et n'a pas mentionné la Trinité dans ce contexte.

De nombreuses versions ont la traduction que Jésus « était avant » Jean. Dans cette traduction, le mot grec traduit par « était » est le verbe n (ἦν), qui est à l'imparfait, la voix active de eimi, (εἰμί) le mot commun pour « être » (qui apparaît plus de 2000 fois dans le Nouveau Testament). Dans ce contexte, il est essentiel que nous comprenions que la force de l'imparfait est « il était et continue d'être ». Vient ensuite le mot grec protos, qui signifie « premier ». Il peut se référer à être « premier » dans le temps, et donc être traduit « avant », ou cela peut signifier premier dans le rang, et être traduit « chef », « leader », « le plus grand », « le meilleur », etc. de nombreux exemples faisant référence à des personnes protos où protos fait référence au rang ou à l'importance le plus élevé (cp. Matt. 19:30, 20:27; Marc 6:21; 9:35; 10:31, 44; Luc 19:47; Actes 17:4; 25:2; 28:17; et 1 Cor. 12:28). De même, protos est utilisé pour les choses qui sont les meilleures ou les plus importantes. Par exemple, le « premier » et le grand commandement était le premier en importance, et la « première » robe était la « meilleure » robe (Luc 15 :22).

Étant donné l'état d'esprit des disciples et le fait que Jean ne leur enseignait pas la préexistence du Messie, mais essayait plutôt de souligner que Jésus était le Messie, il semble que Jean faisait la simple déclaration que Jésus avait toujours été supérieur à lui, remontant bien avant qu'ils ne commencent leurs ministères. La déclaration de Jean selon laquelle Jésus « était avant » lui ne doit pas signifier que Jésus est Dieu ou même être une référence à toutes les prophéties du Messie dans l'Ancien Testament remontant à Genèse 3:15. Avant la naissance de Jean ou de Jésus, lorsque Marie est venue rendre visite à Elizabeth, Jean a sauté dans le ventre de joie d'être proche de son sauveur. Pour Jean, Jésus lui avait toujours été supérieur.

Bien sûr, c'est possible, mais il n'y a aucun moyen de le prouver, que lorsque Jean a dit que Jésus était avant lui, il avait aussi dans son esprit toutes les prophéties du Messie dans l'Ancien Testament, et que Jésus avait été dans l'esprit de Dieu depuis des millénaires. L'existence de Christ dans l'esprit de Dieu est si claire qu'elle n'a pas besoin d'être contestée. Avant la fondation du monde, il était connu d'avance (1 Pierre 1:20) ; dès la fondation du monde, il fut tué (Apoc. 13:8) ; et avant la fondation du monde, nous, l'Église, avons été choisis en lui (Eph. 1:4). La certitude au sujet du Messie qui est exprimée dans les prophéties à son sujet révèle définitivement que tous les aspects de sa vie et de sa mort étaient clairement dans l'esprit de Dieu avant que l'un d'eux ne se produise. Si Jean avait les prophéties du Messie à l'esprit lorsqu'il a fait cette déclaration, alors ce serait semblable à lorsque Jésus lui-même a dit qu'il était « avant » Abraham (voir le commentaire sur Jean 8:58).

Il est clair dans le contexte que la raison principale de la déclaration de Jean était de magnifier Jésus-Christ par rapport à lui-même, et « était mon supérieur » le fait. Le Messie a toujours été supérieur aux autres prophètes.

« mais celui qui est descendu du ciel » (Jean 3:13, 6:38)

On disait que quelque chose venait de Dieu ou venait du ciel si Dieu en était la source. Par exemple, Jacques 1:17 dit que tout bon don est « d'en haut » et « descend » de Dieu. Ce que James veut dire est clair. Dieu est l'auteur et la source des bonnes choses dans nos vies. Dieu travaille dans les coulisses pour fournir ce dont nous avons besoin. Le verset ne signifie pas que les bonnes choses dans nos vies descendent directement du ciel. L'expression « celui qui est descendu du ciel » dans Jean 3:13 doit être comprise de la même manière que nous comprenons les paroles de Jacques—que Dieu est la source de Jésus-Christ, ce qu'il était. Christ était le plan de Dieu, puis Dieu a directement engendré Jésus.

Il y a aussi d'autres versets qui disent que Jésus a été « envoyé de Dieu », une phrase qui montre Dieu comme la source ultime de ce qui est envoyé. Jean-Baptiste était un homme « envoyé de Dieu » (Jean 1:6), et c'est lui qui a dit que Jésus « vient d'en haut » et « vient du ciel » (Jean 3:31). Quand Dieu a voulu dire aux gens qu'Il les bénirait s'ils donnaient leurs dîmes, Il leur a dit qu'Il ouvrirait les fenêtres du « ciel » et verserait une bénédiction (Malachie 3:10 – LSG). Bien sûr, tout le monde comprenait l'idiome utilisé, et personne ne croyait que Dieu allait littéralement déverser des choses du ciel. Ils savaient que l'expression signifiait que Dieu était à l'origine des bénédictions qu'ils recevaient. Un autre exemple encore est celui où Christ parlait et disait : « Le baptême de Jean, d'où vient-il ? Est-ce du ciel ou des hommes ? (Matthieu 21 :25). Bien sûr, la façon dont le baptême de Jean aurait été « du ciel » était si Dieu était la source de la révélation. Jean n'a pas eu l'idée de lui-même, elle est venue «du ciel». Le verset rend l'idiome clair : les choses pourraient être « du ciel », c'est-à-dire de Dieu, ou elles pourraient être « des hommes ». L'idiome est le même lorsqu'il est utilisé pour Jésus. Jésus est « de Dieu », « du ciel » ou « d'en haut » dans le sens où Dieu est son Père et donc son origine.

L'idée de venir de Dieu ou d'être envoyé par Dieu est également clarifiée par les paroles de Jésus dans Jean 17. Il a dit : « Comme tu m'as envoyé dans le monde, je les ai envoyés dans le monde » (Jean 17 :18). Nous comprenons parfaitement ce que le Christ voulait dire lorsqu'il a dit : « Je les ai envoyés dans le monde. Il voulait dire qu'il nous avait mandatés ou nommés. La déclaration n'implique pas que nous étions au ciel avec Christ puis incarnés dans la chair. Le Christ a dit : « Comme tu m'as envoyé, je les ai envoyés. » Ainsi, de la même manière que Christ nous a envoyé, c'est ainsi que nous devons comprendre l'expression que Dieu a envoyé Christ.

"non que personne n'ait vu le Père, sauf celui qui est de Dieu, il a vu le Père." (Jn 6: 46)

Jean 6:46 montre la relation intime que Jésus avait avec Dieu. Jésus avait un niveau d'intimité que personne n'avait jamais eu avec Dieu, avant ou depuis. Jésus a révélé l'intimité qu'il avait avec Dieu dans son dialogue avec les gens près de la mer de Galilée, une foule qui comprenait des dirigeants juifs, des disciples et des spectateurs, pour continuer à leur dire, bien qu'en termes quelque peu voilés, qu'il était le Messie promis . Jésus a laissé entendre qu'il était le Messie de plusieurs manières. Il a dit que Dieu a mis son sceau sur lui, ce qui signifie que Jésus avait le sceau d'authenticité et d'approbation de Dieu (Jean 6:27). Il a dit que faire l'œuvre de Dieu signifiait croire en lui (Jean 6:29). Il a dit qu'il était le Pain de Vie et que les gens qui le mangeaient n'auraient jamais faim (Jean 6:35; cf. Jean 6:48, 51). En outre, il a dit que les gens qui croyaient au « Fils » auraient la vie dans l'âge à venir parce qu'il les ressusciterait d'entre les morts (Jean 6 :40, 44, 47, 54). Cette manière indirecte d'enseigner était typique de la façon dont Jésus parlait—impliquant clairement la vérité qu'il était le Messie afin que les gens avec un cœur pour Dieu puissent entendre et croire, mais il n'a pas dit le fait si clairement qu'il a forcé ses adversaires à un épreuve de force à outrance. Ses adversaires ne comprenaient généralement pas ce qu'il disait et finissaient par en discuter (Jean 6 :41-44).

Certaines personnes déduisent de Jean 6:46 que Jésus doit être Dieu, ou du moins qu'il a existé avant sa naissance parce qu'il a dit qu'il avait «vu le Père». Cependant, ce verset n'a rien à voir avec la Trinité ou la préexistence. La clé pour comprendre Jean 6 :46 est de savoir que l'expression « vu le Père » ne fait pas référence à voir avec ses yeux physiques, mais au sens figuré à « connaître le Père ». Jésus connaissait Dieu, non parce qu'il vivait et parlait avec Dieu au ciel avant sa naissance sur terre, mais parce que Dieu s'était révélé plus clairement à Jésus qu'il ne l'avait fait à quiconque. Jésus l'a clairement expliqué dans d'autres enseignements lorsqu'il a dit : « Car le Père aime le Fils et lui montre tout ce qu'il fait… » (Jean 5:20).

En hébreu comme en grec, les mots traduits par « voir » dans toute la Bible signifient souvent « connaître ou réaliser ». Le mot hébreu ra'ah est utilisé à la fois pour voir avec les yeux et connaître quelque chose, ou le percevoir (Genèse 16 :4 ; Exode 32 :1 ; Nombres 20 :29). De même, le mot grec horaō (ὁράω), traduit par « voir » dans Jean 1:18, 6:46 ; et 3 Jean 1:11, peut signifier « voir avec les yeux » ou « voir avec l'esprit, percevoir, connaître ». Même en anglais, l'une des définitions de « voir » est « connaître ou comprendre ». Par exemple, lorsque deux personnes discutent de quelque chose, l'une pourrait dire à l'autre : « Je vois ce que vous voulez dire ».

L'utilisation de « voir » en ce qui concerne « la connaissance » se trouve à de nombreux endroits dans le Nouveau Testament. Par exemple, Jésus dit à Philippe : « …Quiconque m'a vu a vu le Père… » (Jean 14 :9). Ici encore, le mot « voir » est utilisé pour indiquer « connaître ». Quiconque a connu Jésus (pas seulement ceux qui l'ont « vu ») connaîtrait le Père. En fait, Jésus avait précisé cela deux versets plus tôt lorsqu'il avait dit à Philippe : « Si vous me connaissiez vraiment, vous connaîtriez aussi mon Père. Désormais, vous le connaissez et vous l'avez vu » (Jean 14 : 7). Dans ce verset, Jésus dit que ceux qui le connaissent ont « vu » le Père.

Un autre verset qui utilise le mot « vu » dans le sens de « connu » est Jean 1:18 : « Personne n'a jamais vu Dieu ; le Fils unique, qui est dans le sein du Père, il l'a fait connaître. L'expression « Dieu vu » est syntaxiquement parallèle à l'expression « L'a fait connaître », et les deux expressions font référence au rôle que Jésus, le Fils unique, a rempli. Aucun homme ne connaissait pleinement Dieu, mais Jésus l'a fait connaître. Tout au long de l'Ancien Testament, ce que les gens savaient de Dieu était très limité. En fait, 2 Corinthiens 3:13-16 fait référence au fait que même aujourd'hui, les Juifs qui rejettent Christ ont un voile sur leur cœur. La pleine connaissance, la « vérité » au sujet de Dieu, est venue par Jésus-Christ (Jean 1:17). C'est lui qui a « vu » (compris parfaitement) Dieu, puis il a enseigné aux autres, ce que Jean 1:18 transmet. Avant la venue de Jésus-Christ, personne ne connaissait vraiment Dieu tel qu'il est vraiment, un Père céleste aimant, mais Jésus-Christ a « vu » (connu) Dieu intimement parce que le Père s'est révélé à lui d'une manière que personne d'autre n'a jamais connue.

« comme le Père vivant m'a envoyé.  (Jn 6: 57)

L'enseignement que Dieu a envoyé Jésus-Christ apparaît plus de quarante fois dans le Nouveau Testament et peut avoir des significations différentes selon les contextes. Que Dieu a envoyé Jésus dans le monde peut avoir plusieurs nuances. D'une part, Jésus est le « dernier Adam » (1 Cor. 15:45), et tout comme Dieu a créé Adam, Dieu a créé Jésus en le faisant paître en Marie. Ainsi, l'envoi de Jésus par Dieu peut faire référence à sa conception et à sa naissance, puis à son ministère ultérieur pour sauver l'humanité, ou il peut simplement faire référence à l'événement beaucoup plus tardif de l'envoi de Jésus par Dieu pour accomplir son ministère pour être le sauveur de l'humanité. Ce dernier sens, par exemple, est ce que Jean 17:18 (NET) veut dire quand Jésus a prié Dieu et a dit : « De même que tu m'as envoyé dans le monde, je les ai envoyés dans le monde. Jésus a mandaté ses apôtres et les a envoyés tout comme Dieu l'avait mandaté et l'avait envoyé.

Certains insistent sur le fait que parce que Dieu a « envoyé » Jésus, Jésus doit être Dieu. Mais c'est lire beaucoup trop dans le simple concept d'être « envoyé ». L'idée que quelque chose a été « envoyé » par Dieu était couramment utilisée et signifie simplement que Dieu est la source ultime, ou « l'expéditeur », de ce qui a été envoyé. Il n'y a aucune raison de croire que l'envoi de Jésus par Dieu fait de lui Dieu—rien d'autre qui est « envoyé » par Dieu n'est Dieu. L'expression signifie simplement ce qu'elle dit, que Dieu a envoyé Jésus. La Bible contient des dizaines d'exemples de choses envoyées par Dieu, tous signifiant que Dieu était la source. Dieu a envoyé du mauvais temps sur l'Égypte (Exode 9 :23), des serpents de feu sur les Israélites (Nombres 21 :6), Moïse (Deut. 34 :11), des prophètes (Juges 6 :8) et bien d'autres personnes et choses. . Jean-Baptiste était un homme « envoyé de Dieu » (Jean 1:6). Les paroles de Jean-Baptiste sur l'envoi sont très claires et, si elles sont prises de la même manière que certains Trinitaires considèrent que Jésus est « envoyé » par Dieu, cela ferait de Jean Dieu aussi. Jean a dit : « Je ne suis pas le Messie, mais j'ai été envoyé avant lui » (Jean 3:28 HCSB). Nous savons tous que ce que Jean voulait dire par « J'ai été envoyé avant lui » signifie simplement que Dieu a mandaté Jean à une époque qui a précédé le Messie. Mais si quelqu'un croyait déjà que John était en quelque sorte un quatrième membre de la Divinité, alors ce que John a dit pourrait être utilisé comme preuve à l'appui de cette croyance. Le fait est que la seule raison pour laquelle quelqu'un dirait que le fait d'être « envoyé » par Dieu signifiait qu'il était Dieu ou qu'il était préexistant au ciel serait s'il avait déjà cette croyance. Les mots eux-mêmes ne disent pas ou ne veulent pas dire cela.

Jésus a clairement indiqué que celui qui « envoie » est plus grand que celui « envoyé ». Dans Jean 13 :16, il a dit : « Un serviteur n’est pas plus grand que son seigneur, et celui qui est envoyé n’est pas plus grand que celui qui l’a envoyé. » Donc, si le Père a envoyé Jésus, alors le Père est plus grand que Jésus. Puis il l'a rendu très clair lorsqu'il a dit dans le chapitre suivant : « Mon Père est plus grand que moi » (Jean 14 :28).

« remonter là où il était avant. » (Jean 6:62)

Ce verset fait référence à la résurrection du Christ. Ce fait ressort clairement de l'étude du contexte. Parce que les traducteurs ont choisi de traduire anabainō (ἀναβαίνω) par « monter », les gens croient que cela fait référence à l'ascension de Christ de la terre telle qu'elle est enregistrée dans Actes 1:9, mais Actes 1:9 n'utilise pas ce mot. Anabainō signifie simplement « monter ». Il est utilisé pour « monter » à une altitude plus élevée comme pour gravir une montagne (Mt 5 :1, 14 :23, et al.), de Jésus « remontant » de sous l'eau à son baptême (Mt. 3 :16 ; Marc 1:10), de plantes qui « poussent » hors de la terre (Matt. 13:7 ; Marc 4:7, 8, 32), ou même simplement « monter », c'est-à-dire ”, un arbre (Luc 19 :4). Christ leur demandait simplement s'ils seraient offensés s'ils le voyaient « sortir » de terre, c'est-à-dire ressusciter, et être là où il était auparavant, c'est-à-dire vivant et sur la terre.

Le contexte confirme que Jésus parlait d'être le pain du ciel et de donner la vie par sa résurrection. Des versets tels que Jean 6 :39-40 et 6 :44 le confirment : Jésus a dit à plusieurs reprises : « ... Je le ressusciterai [chaque croyant] au dernier jour. » Le Christ était étonné que même certains de ses disciples aient été offensés par son enseignement. Il avait parlé de la résurrection, et ils étaient offensés, alors il leur a demandé s'ils seraient offensés s'ils le voyaient ressuscité, ce qui a malheureusement été traduit par « monter » dans Jean 6 :62. [Norton, op. cit., A Statement of Reasons for Not Believing the Doctrines of Trinitarians, pp. 248-252 ; Snedeker, op. cit., Notre Père céleste n'a pas d'égaux, p. 215.]

"ce n'est pas ce qu'Abraham a fait" (Jean 8:40)

Certains affirment que Jean 8:40 implique que Jésus a préexisté parce qu'ils prennent Jésus comme disant qu'Abraham ne l'a pas tué. Cependant, le contexte est que Jésus s'est présenté comme « un homme qui vous a dit la vérité que j'ai entendue de Dieu ». et auparavant, au verset 39, il a dit : « Si vous étiez les enfants d'Abraham, vous feriez les œuvres qu'Abraham a faites. Il ressort clairement du contexte que Jésus fait valoir que leurs actions sont incompatibles avec celles d'Abraham et qu'Abraham n'a pas essayé de tuer des hommes qui disaient la vérité comme ils l'entendaient de Dieu. C'est-à-dire qu'Abraham n'a pas essayé de tuer les prophètes comme ils conspiraient pour le faire. Ailleurs, dans Luc et Matthieu, Jésus fait plusieurs références au meurtre des prophètes par des chefs religieux hypocrites (Luc 6:22-23, Luc 11:47-54, Luc 13:33-34). 

« Avant qu'Abraham fût, je suis » (Jean 8 :58)

Certains affirment que parce que Jésus était « avant » Abraham, Jésus devait être Dieu. Mais Jésus n'existait pas littéralement avant sa conception en Marie, mais il « existait » dans le plan de Dieu, et a été prédit dans la prophétie. Les prophéties du rédempteur à venir commencent dès Genèse 3:15, qui était avant Abraham. Jésus était « l'unique », le Sauveur, bien avant Abraham. L'Église n'avait pas besoin d'exister littéralement en tant que peuple pour que Dieu nous choisisse avant la fondation du monde (Éph. 1:4), nous existions dans l'esprit de Dieu. De même, Jésus n'existait pas en tant que personne physique à l'époque d'Abraham, mais il « existait » dans l'esprit de Dieu en tant que plan de Dieu pour la rédemption de l'homme.

Il est également important de noter que beaucoup de gens ont mal lu Jean 8:58 et pensent qu'il dit que Jésus a vu Abraham. Nous devons lire attentivement la Bible car elle ne dit rien de tel. Il ne dit pas que Jésus a vu Abraham, il dit qu'Abraham a vu le jour du Christ. Une lecture attentive du contexte du verset montre que Jésus parlait d'« exister » dans la prescience de Dieu. Jean 8 :56 dit : « Votre père Abraham s'est réjoui de voir mon jour, et il l'a vu et s'est réjoui. » Ce verset dit qu'Abraham « vit » le jour du Christ (le jour du Christ est généralement considéré par les théologiens comme le jour où Christ conquiert la terre et établit son royaume – et il est encore futur). Cela correspondrait à ce que dit le livre des Hébreux à propos d'Abraham : « Car il attendait avec impatience la ville avec des fondations, dont Dieu est l'architecte et le constructeur » (Hébreux 11 :10). La Bible dit qu'Abraham « vit » une ville encore future. Dans quel sens Abraham aurait-il pu voir quelque chose qui était futur ? Abraham a « vu » le jour de Christ parce que Dieu lui a dit qu'il allait venir, et Abraham l'a « vu » par la foi. Bien qu'Abraham ait vu le jour de Christ par la foi, ce jour existait dans la pensée de Dieu bien avant Abraham. Ainsi, dans le contexte du plan de Dieu existant depuis le commencement, Christ était certainement « avant » Abraham. Christ était le plan de Dieu pour la rédemption de l'homme bien avant qu'Abraham ne vive.

« venu de… aller vers le Père » (Jn 16: 28)

C'est très facile à comprendre si nous prenons l'Écriture pour argent comptant, que Jésus-Christ est le Fils unique du Père. Jésus « est venu » du Père lorsqu'il a fécondé Marie, tout comme nous tous sommes venus de nos pères lorsque nos mères ont été fécondées par eux. Jésus savait d'après les Écritures qu'il irait vers le Père à un moment donné après sa résurrection, et il le déclare donc aux apôtres ici à la Dernière Cène, juste avant son arrestation et sa crucifixion. Ce verset ne fait pas référence à la doctrine de « l'incarnation ».

PréexistenceOfChrist.com

Diverses corruptions scripturaires qui suggèrent la préexistence :

De nombreux passages dans le Net Testament ont été corrompus pour soutenir les présuppositions orthodoxes de Jésus préexistant et étant une incarnation de Dieu. 

  • Jude 1: 5 – « Le Seigneur a délivré son peuple d'Égypte » a été changé en « Jésus délivré » dans quelques manuscrits pour faire exister Jésus dans l'Ancien Testament. Le texte critique et KJV lisent : « Maintenant, je veux vous rappeler, bien que vous sachiez tout une fois pour toutes, que le Seigneur, après avoir sauvé un peuple du pays d'Égypte, a par la suite détruit ceux qui ne croyaient pas. Une variante représentant la corruption orthodoxe qui est utilisée dans certaines traductions est que « Jésus » est remplacé par « Seigneur ». Certaines traductions modernes intègrent cette corruption, notamment ESV. 
  • Matthew 1: 18 – Matthieu enregistre le « commencement » de Jésus-Christ. Les trinitaires qui étaient mal à l'aise avec «genèse» (début, origine, naissance) l'a changé en «genèse" ("naissance").
  • Luke 9: 34 - Les scribes ont modifié la phrase "celui qui a été choisi" en "en qui je me plais". C'est un changement subtil, mais cela enlève l'accent sur le fait que Jésus était choisi par Dieu, ce que certaines personnes ont reconnu n'a pas de sens si Jésus est Dieu
  • 1 Corinthians 15: 45 – « Le premier homme, Adam » a été changé par les scribes pour lire « le premier, Adam » pour se débarrasser du mot « homme », car par implication grammaticale, Christ devrait alors être aussi un homme.
  • Ephésiens 3: 9 – « Dieu qui a créé toutes choses » a été remplacé par « Dieu qui a créé toutes choses par Jésus-Christ ».
  • 1 Timothy 3: 16 – « Qui » a été remplacé par « Dieu ». Ce changement était très évident dans les textes et est ouvertement admis par les érudits trinitaires. Le changement a produit un argument trinitaire très puissant, parce que le texte modifié dit : « Dieu s'est manifesté dans la chair » au lieu de « [Jésus] qui s'est manifesté dans la chair », qui est la lecture correcte et reconnue.
  • Une plus grande liste de corruptions de texture favorisant la position trinitaire – Lien vers la page Web : 
    https://www.biblicalunitarian.com/articles/textual-corruptions-favoring-the-trinitarian-position
  • La corruption des écritures orthodoxes, Bart Ehrman, Lien vers le livre Amazon : https://amzn.to/3chqeta
PréexistenceOfChrist.com

Qu'en est-il de Genèse 1:26 ? – 'Faisons l'homme à notre image'

Genèse 1:27 et Genèse 5:1-2 font référence à Dieu au singulier. Cependant, lorsque Dieu parle dans Genèse 1:26, le pluriel est utilisé. Ceux qui croient que le Christ a préexisté croient que Dieu parle à un Jésus pré-incarné. Remarquez que le verset Gen 1:27 lit "son" et "il" deux fois (pas le leur et eux) et Gen 5:1-2 aussi. Bien qu'il s'adresse à une pluralité, lui seul est le Créateur (« il les a créés »). 

Genèse 1:26-27 (ESV), 

Alors Dieu dit : « Que us faire l'homme dans image, après ressemblance. Et qu'ils dominent sur les poissons de la mer, sur les oiseaux des cieux, sur le bétail, sur toute la terre et sur tous les reptiles qui rampent sur la terre. Alors Dieu créa l'homme en sa propre image, à l'image de Dieu he l'a créé; mâle et femelle he les a créés.

Genèse 5:1-2 (ESV), 

« C'est le livre des générations d'Adam. Quand Dieu créa l'homme, he l'a fait à la ressemblance de Dieu. Mâle et femelle he les a créés, et he les a bénis et les a nommés Homme quand ils ont été créés.

Explications pour « Faisons l'homme à notre image »

  1. Dieu parle à l'armée céleste (les fils de Dieu) qui existaient et ont été témoins de la création. Dieu partage ses intentions avec ses serviteurs (Job 38:1-7, Amos 3:7, Gen 18:17). Dieu consulte les agents avant les actes de création (Isa 6:8, Job 15:8, Jr 23:18)
  2. Pluriel de majesté - Dieu est si immense en lui-même qu'il peut se référer à lui-même au pluriel bien qu'il soit singulier en personne. (Ps 150:1-2, Deut 33:26-27) Voir Royal nous : https://en.wikipedia.org/wiki/Royal_we
  3. Dieu parle à ses puissants cieux – les cieux sont sous son contrôle et obéissent à sa volonté. Par la parole de l'Éternel les cieux ont été faits, et par le souffle de sa bouche toute leur armée. (Deut 32:43, Deut 33:26, Ps 19:1, Ps 33:6, Ps 50:4, Ps 66:33, Ps 136:4-8, Ps 150:1, Job 26:13)
  4. Dieu se parle à lui-même (son esprit). Dieu a établi le monde par sa Sagesse. La sagesse était avec Dieu au commencement et a été établie avant la création (Ps 33:6, Pr 3:19-20, Pr 8:22-31, Jr 10:12, Jr 51:15, Jean 1:1-3)
  5. Dieu parle à ses mains - Dieu accomplit des choses par les œuvres de ses mains (Ex 15:4-7, Deut 33:11, Ps 28:5, Ps 92:4, Ps 138:7)
PréexistenceOfChrist.com

Un verset clé à ne pas prendre au sens littéral

Nous savons que Dieu avait l'intention que l'Agneau soit immolé selon son plan pour l'Évangile avant que le monde n'existe. Cependant, l'Agneau a en fait été immolé dès la fondation du monde. Le plan existait depuis le début, il n'a pas été réellement réalisé jusqu'à la plénitude des temps.

Apocalypse 13:8 (LSG), L'agneau immolé dès la fondation du monde

Et tous ceux qui habitent sur la terre adoreront celui dont les noms ne sont pas écrits dans le livre de vie of l'Agneau tué depuis la fondation du monde.

PréexistenceOfChrist.com

Carte biblique du sens

Le logos est un aspect de Dieu se rapportant à la pensée et aux intentions de Dieu (sagesse). Le Saint-Esprit est aussi un aspect de Dieu se rapportant à son influence (puissance) de contrôle. Par les Intentions de Dieu (logos) et par l'influence dominante de Dieu (Saint-Esprit), toutes choses viennent à l'existence. C'est ainsi que la création originale (le premier Adam) a été faite et c'est ainsi que Jésus-Christ (le dernier Adam) est venu à l'existence. Nous sommes faits une nouvelle création et recevons l'adoption de fils et un héritage dans le Royaume de Dieu par Jésus le Messie selon la sagesse éternelle de Dieu. 

Le Verbe s'étant fait chair = Dieu faisant exister Jésus selon sa sagesse (logos)

Jean 1:14 (ESV)

Et le Verbe s'est fait chair et habité parmi nous, et nous avons vu sa gloire, gloire comme du Fils unique du Père, plein de grâce et de vérité.

Jésus a été conçu par le Saint-Esprit (souffle de Dieu)

Luc 1:35 (ESV)

Et l'ange lui répondit : "Le Saint-Esprit viendra sur vous, et la puissance du Très-Haut vous couvrira de son ombre; donc l'enfant à naître sera appelé saint, le Fils de Dieu.

PréexistenceOfChrist.com

Quel est le mal à croire que le Christ est une incarnation ?

  1. C'est incompatible avec l'Écriture
  2. Il déforme le message de l'Evangile et le vrai sens de divers passages
  3. Cela sape l'humanité du Christ – pour être un véritable être humain, il doit avoir été amené à l'existence en tant qu'humain – n'ayant pas préexisté en tant que Dieu ou ange de Dieu. Croire en la véritable humanité du Christ est essentiel au message évangélique. 1 Jean 4:2 déclare que nous devons croire que Jésus-Christ est venu sur la chair (était un être humain). 

1 Jean 4:2 (ESV), Que Jésus-Christ est venu dans la chair est de Dieu

Par ceci tu connais l'Esprit de Dieu : tout esprit qui confesse que Jésus-Christ est venu dans la chair vient de Dieu,

Actes 3:13 (ESV), Tle Dieu de nos pères, glorifié son serviteur Jésus

Le Dieu d'Abraham, le Dieu d'Isaac et le Dieu de Jacob, le Dieu de nos pères, glorifié son serviteur Jésus, que vous avez livré et renié en présence de Pilate, quand il avait décidé de le relâcher

Actes 17:30-31 (ESV), Il jugera le monde avec justice par un homme qu'il a nommé

Les temps d'ignorance que Dieu a ignorés, mais maintenant il ordonne à tous, partout, de se repentir, parce qu'il a fixé un jour sur lequel il jugera le monde avec justice par un homme qu'il a nommé; et de cela il a donné l'assurance à tous en le ressuscitant d'entre les morts.

Romains 5:19 (ESV), Par l'obéissance d'un seul homme, plusieurs seront rendus justes

Car, comme par la désobéissance d'un seul homme beaucoup ont été rendus pécheurs, ainsi par l'obéissance d'un seul homme plusieurs seront rendus justes.

1 Corinthiens 15:21 (ESV), Par un homme est venue la mort, par un homme est venue aussi la résurrection des morts

Pour comme par un homme est venue la mort, par un homme est venue aussi la résurrection des morts.

Philippiens 2:8-9 (ESV), Être trouvé sous forme humaine, il s'est humilié en devenant obéissant jusqu'à la mort

Et être trouvé sous forme humaine, il s'est humilié en devenant obéissant jusqu'à la mort, même la mort sur une croix. C'est pourquoi Dieu l'a hautement exalté et lui a donné le nom qui est au-dessus de tout nom,

1 Timothée 2:5-6 (ESV), un seul Dieu, et il y a un seul médiateur entre Dieu et les hommes, l'homme Christ Jésus

Car il y a un seul Dieu, et il y a un seul médiateur entre Dieu et les hommes, l'homme Jésus-Christ, qui s'est donné en rançon pour tous, qui est le témoignage donné en temps voulu.

Hébreux 4:15 (ESV), Nous n'avons pas de grand prêtre incapable de sympathiser avec nos faiblesses

nous n'avons pas de grand prêtre incapable de sympathiser avec nos faiblesses, mais celui qui à tous égards a été tenté comme nous sommes, mais sans péché.

Hébreux 5:1-5 (ESV), Christ ne s'est pas exalté pour être fait souverain sacrificateur, mais a été nommé

Pour poser le Visiophone tout souverain sacrificateur choisi parmi les hommes est nommé pour agir au nom des hommes par rapport à Dieu, pour offrir des cadeaux et des sacrifices pour les péchés. Il peut traiter avec douceur les ignorants et les capricieux, puisqu'il est lui-même en proie à la faiblesse. À cause de cela, il est obligé d'offrir des sacrifices pour ses propres péchés comme il le fait pour ceux du peuple. Et personne ne prend cet honneur pour lui-même, mais seulement lorsqu'il est appelé par Dieu, tout comme Aaron l'était. Donc aussi Christ ne s'est pas exalté pour être fait souverain sacrificateur, mais a été nommé par celui qui lui dit : « Tu es mon Fils, aujourd'hui je t'ai engendré »

Hébreux 5:8-10 (ESV), Il a appris l'obéissance à travers ce qu'il a souffert

Même s'il était un fils, il a appris l'obéissance à travers ce qu'il a souffert. Et étant rendu parfait, il est devenu la source du salut éternel pour tous ceux qui lui obéissent, être désigné par Dieu grand prêtre après l'ordre de Melchisédek.

PréexistenceOfChrist.com

Téléchargements PDF

La nature de la préexistence dans le Nouveau Testament

Anthony Buzzard

télécharger le pdf : https://focusonthekingdom.org/The%20Nature%20of%20Preexistence.pdf

La préexistence de Jésus — littérale ou notionnelle

thebiblejesus.org

télécharger le pdf : La préexistence de Jésus : littérale ou notionnelle ?

Sortir Philippiens 2:6-11 du vide

Dustin Smith

télécharger le pdf : http://focusonthekingdom.org/Taking.pdf

Conception virginale ou engendrement ? Un regard sur la christologie de Matthieu 1:18-20

Dustin Smith

télécharger le pdf : http://focusonthekingdom.org/Virginal.pdf

 

PréexistenceOfChrist.com