Restauration du christianisme apostolique du 1er siècle
Réfuter le légalisme de la Torah
Réfuter le légalisme de la Torah

Réfuter le légalisme de la Torah

Que sont les judaïsants ?

« Judaïsant » est un terme technique qui se rapporte à une faction de chrétiens juifs, à la fois d'origine juive et non juive, qui considèrent les lois lévitiques de l'Ancien Testament comme toujours contraignantes pour tous les chrétiens. Ils ont essayé d'imposer la circoncision juive aux Gentils convertis au christianisme primitif et ont été vigoureusement opposés et critiqués pour leur comportement par l'apôtre Paul, qui a utilisé plusieurs de ses épîtres pour réfuter leurs erreurs doctrinales. Le terme est dérivé du mot grec Koine Ἰουδαΐζειν (Ioudaizein) utilisé une fois dans le Nouveau Testament grec (Galates 2:14).[1] Alors que les judaïsants de nos jours ne préconisent généralement pas la circoncision de la chair, ils préconisent l'observance de la Torah dans de nombreuses autres lois lévitiques, notamment l'observance du sabbat, les lois alimentaires et l'observation des fêtes et des jours saints.

Le sens du verbe judaïser[2], dont le nom judaïsant est dérivé, ne peut être dérivé que de ses diverses utilisations historiques. Sa signification biblique doit également être déduite et n'est pas clairement définie au-delà de sa relation évidente avec le mot « juif ». L'Anchor Bible Dictionary, par exemple, dit : « L'implication claire est que les Gentils sont contraints de vivre selon les coutumes juives.[3] Le mot Judaizer vient de Judaize, qui est rarement utilisé dans les traductions de la Bible en anglais (une exception est la traduction littérale de Young pour Galates 2:14).

[1] Contributeurs de Wikipédia. « Judaïsants ». Wikipedia, l'encyclopédie libre. Wikipédia, The Free Encyclopedia, 9 juillet 2021 Web. 26 août 2021.

[2] du Koine grec Ioudaizō (Ιουδαϊζω); voir également G2450 de Strong

[3] Ancre Bible Dictionary, Vol. 3. "Judaïser".

Galates 2:14-16, traduction littérale des jeunes

14 Mais quand j'ai vu qu'ils ne marchaient pas avec droiture vers la vérité de la bonne nouvelle, j'ai dit à Pierre avant tout : « Si toi, étant juif, tu vis à la manière des nations, et non à la manière des Juifs , comment les nations obliges-tu à Judaïser? 15 nous, juifs par nature, et non pécheurs des nations,16 sachant aussi qu'un homme n'est pas déclaré juste par les œuvres de la loi, sinon par la foi de Jésus-Christ, nous avons aussi cru en Jésus-Christ, afin d'être déclarés justes par la foi de Christ et non par les œuvres de la loi. , c'est pourquoi il n'y aura pas de chair déclarée juste par les œuvres de la loi.'

La réprimande de Paul

Ceux qui cherchent à nous soumettre à la loi mosaïque cherchent à nous asservir. (Ga 2:4) En tant que bénéficiaires de la Nouvelle Alliance, nous devons protéger notre liberté en Christ. (Ga 2:4-5) Observer les jours, les mois, les saisons et les années, c'est redevenir esclave des préceptes faibles et inférieurs. (Ga 4:9-10) Christ nous a libérés pour nous donner la liberté ; tenez donc ferme et ne vous soumettez plus au joug de l'esclavage. (Ga 5:1) Un peu de levain fait lever toute la pâte. (Ga 5:9) Nous avons été appelés à la liberté. (Ga 5:13)

Nous ne devons pas rechercher la justice par la loi (par le légalisme), comme Paul l'a écrit : « Si je reconstruis ce que j'ai détruit, je me révèle être un transgresseur » (Ga 2:18) et, « Si la justice était par la loi, alors Christ est mort pour rien. (Ga 2:21) Encore une fois, nous savons qu'une personne n'est pas justifiée par les œuvres de la loi mais par la foi en Jésus-Christ. (Gal 2:16) Paul accuse à juste titre les Judaïstes de déformer l'évangile du Christ (Gal 1:6-7) Nous ne recevons pas l'Esprit par les œuvres de la loi mais en écoutant avec foi (Gal 3:2) Celui qui fournit l'Esprit à nous et fait des miracles parmi nous le fait en écoutant avec foi, non les œuvres de la loi. (Ga 3:5-6) Nous ne devons pas revenir aux anciennes manières d'être rendus parfaits par la chair après avoir commencé dans la nouvelle voie de l'Esprit. (Ga 3, 3) Sinon, la prédication de l'Evangile est vaine. (Ga 3:4) 

Ceux qui s'appuient sur les œuvres de la loi sont sous la malédiction ; car il est écrit : « Maudit soit celui qui ne respecte pas tout ce qui est écrit dans le Livre de la Loi et ne le fait pas. » (Ga 3:10) Christ nous a rachetés de la malédiction de la loi en devenant malédiction pour nous - car il est écrit : « Maudit soit quiconque est pendu au bois » - afin qu'en Jésus-Christ la bénédiction d'Abraham vienne aux Gentils, afin que nous puissions recevoir l'Esprit promis par la foi. (Ga 3:13-14) La loi était notre gardien jusqu'à ce que Christ vienne, afin que nous puissions être justifiés par la foi. (Ga 3:24) Maintenant que la foi est venue, nous ne sommes plus sous tutelle, car en Jésus-Christ, nous sommes enfants de Dieu, par la foi. (Ga 3:25-26)

 Ceux qui ont été baptisés en Christ ont revêtu Christ. (Ga 3:27) Ceux qui seraient justifiés par la loi sont séparés de Christ – ils se sont éloignés de la grâce. (Ga 5:4) C'est par l'Esprit, par la foi, que nous avons l'espérance de la justice. (Ga 5:5) Tout ce qui compte pour quelque chose, c'est que Jésus-Christ est la foi agissant par l'amour. (Ga 5, 6) Car toute la loi s'accomplit en un mot : « Tu aimeras ton prochain comme toi-même. (Ga 5:14) Portez les fardeaux les uns des autres et accomplissez ainsi la loi du Christ. (Ga 6:2)

En Jésus-Christ, nous sommes un – il n'y a pas de distinction entre juif ou grec, homme ou femme. (Ga 3:28) Et si nous sommes à Christ, alors nous sommes la postérité d'Abraham, héritiers selon la promesse. (Ga 3:29) Nous avons été rachetés de la loi. (Ga 4:4-5) Celui qui sème pour l'Esprit récoltera de l'Esprit la vie éternelle. (Ga 6:8) L'observance ou le manque d'observance de la circoncision (dévouement à la loi mosaïque) compte pour tout, mais ne fait que devenir une nouvelle création. (Ga 6:15)

Matthieu 5:17-18, je ne suis pas venu pour détruire la loi, mais pour l'accomplir

Dans Matthieu 5:17-18, Jésus a dit : « Je ne suis pas venu pour détruire la loi, mais pour l'accomplir. Qu'entend-on par « accomplir la loi » ? « accomplir la loi » signifie-t-il simplement l'accomplir comme Moïse l'exigeait ? Cependant, c'est une erreur fondamentale de supposer que Jésus a simplement renforcé le besoin d'observer toutes les lois données à Israël par Moïse. 

Si Jésus exige que nous appliquions les préceptes de la loi tels que donnés par Moïse, alors clairement la circoncision dans la chair est toujours obligatoire pour tous. Nous devons nous rappeler que la circoncision dans la chair était un signe de l'alliance faite avec Abraham (après qu'il eut cru à l'Évangile, Gal 3:8; voir Rom 4:9-12) et une marque du vrai Israélite obéissant. La loi avait dit très clairement : « Parle aux fils d'Israël, en disant : « Lorsqu'une femme accouchera et enfantera un mâle, elle sera alors impure pendant sept jours… Le huitième jour, la chair de son prépuce sera circoncis. '" (Lév 12:2-3). Notez également le commandement qui garantissait qu'« aucun incirconcis ne peut manger [la Pâque]. La même loi s'appliquera à l'indigène comme à l'étranger qui séjourne parmi vous » (Ex 12:48-49) Dans Exode 4:24-26, Dieu avait menacé de mort Moïse s'il ne voyait pas que ses enfants étaient circoncis. C'était l'un des commandements les plus fondamentaux de Dieu pour Israël. Pourtant, aucun de nous ne ressent l'obligation d'exécuter cette partie de la loi de Dieu, bien que nous ne puissions rien trouver dans l'enseignement enregistré de Jésus qui supprimerait l'exigence de la circoncision physique.

La circoncision est maintenant « dans le cœur », car « c'est un Juif qui l'est intérieurement ; et la circoncision est celle qui est du cœur, par l'esprit, non par la lettre » (Rm 2:28-29). Il y a sûrement une grande différence entre la circoncision dans la chair et la circoncision dans l'esprit. Pourtant, le Nouveau Testament considère la circoncision intérieure spirituelle comme la réponse appropriée à l'ordre que nous devons être circoncis. La loi a été spiritualisée et ainsi « accomplie ». Il n'a pas été détruit. Il a certainement pris une forme tout à fait différente sous la Nouvelle Alliance.

Jésus s'est lancé dans une telle spiritualisation des dix commandements et autres lois quand, dans le Sermon sur la montagne, il a annoncé : Matthieu 5:21-22). « Vous avez entendu qu'il a été dit : 'Tu ne commettras pas d'adultère', mais je te dis… » (Matthieu 5:27-28). « Moïse vous a permis de divorcer de vos femmes, mais depuis le début, il n'en a pas été ainsi. Et je vous dis… » (Mt 19 :8-9).

En « accomplissant » la loi, Jésus la modifie – la change en fait – mais ne la détruit pas. Il fait en fait ressortir l'intention réelle de la loi, la rendant plus radicale, dans certains cas (divorce) abrogeant la loi de Moïse dans Deutéronome 24, affirmant que cette disposition était temporaire. C'est un fait important : l'enseignement de Jésus rend en réalité nulle et non avenue la loi sur le divorce de Moïse. Il nous ramène à une loi antérieure sur le mariage donnée par Dieu dans Genèse 2:24. Jésus fait donc appel à une partie antérieure et plus fondamentale de la Torah. Il annule la concession ultérieure donnée par Moïse en tant que Torah.

Jésus a amené la loi à sa fin destinée, le but ultime pour lequel elle a été promulguée à l'origine (Rom. 10:4). Par exemple, qu'en est-il de la loi des viandes pures et impures ? Jésus dit-il quelque chose sur la signification de cette loi pour les chrétiens ? Jésus va au cœur du problème de l'impureté : « Tout ce qui entre dans l'homme de l'extérieur ne peut le souiller, car cela n'entre pas dans son cœur, mais dans son estomac, et est éliminé » (Marc 7 :18-19). Puis Marc commente : « Ainsi Jésus déclara tous les aliments purs » (Marc 7 :19). La loi des aliments purs et impurs n'était plus en vigueur. Jésus faisait référence à ce changement sous la Nouvelle Alliance.

Matthieu 5:17-18 (ESV), la loi ou les prophètes ; Je ne suis pas venu pour les abolir mais pour les accomplir

17 « Ne pensez pas que je sois venu abolir la Loi ou les Prophètes ; Je ne suis pas venu pour les abolir mais pour les accomplir. 18 Car en vérité, je vous le dis, jusqu'à ce que le ciel et la terre passent, pas un iota, pas un point, ne passera de la Loi jusqu'à ce que tout soit accompli.

Matthieu 5:19, Celui qui assouplit l'un des moindres de ces commandements

Matthieu 5:17-19 est souvent utilisé par ceux qui préconisent de suivre la loi de Moïse. Cela inclut Matthieu 5:19 qui dit: «C'est pourquoi celui qui assouplit l'un des moindres de ces commandements et enseigne aux autres à faire de même sera appelé le plus petit dans le royaume des cieux.» Ils omettent de reconnaître qu'il s'agit d'une introduction au sermon de Jésus sur la montagne et que les commandements auxquels il se réfère sont ceux qui sortent de sa bouche. Matthieu 5:19-20 sert d'introduction aux enseignements de Jésus sur la justice qui sont développés dans les chapitres 5-7. Les scribes et les pharisiens ont mis l'accent sur une adhésion légaliste à la loi mosaïque, mais les commandements sur lesquels Jésus insiste concernaient le fait d'avoir un cœur pur et une conduite juste couvrant des sujets tels que la colère, la convoitise, le divorce, les serments, les représailles, aimer les ennemis, donner aux nécessiteux, prier , le pardon, le jeûne, l'anxiété, juger les autres, la règle d'or, et porter du fruit.

Il ressort du contexte que Jésus exhorte la foule à ne pas compromettre ses enseignements lorsqu'il dit : les fait et les enseigne seront appelés grands dans le royaume des cieux. (Mat 5:19) Il ne fait pas référence aux ordonnances établies par Moïse sur lesquelles les scribes et les pharisiens se disputaient constamment. Au contraire, Jésus a dit : « Si votre justice n'excède pas celle des scribes et des pharisiens, vous n'entrerez jamais dans le royaume des cieux. (Mat 5:20) La justice à laquelle il fait référence sont ses commandements résumés dans ses enseignements donnés en trois chapitres. 

Lorsque Jésus fait référence à la Loi ou aux Prophètes, c'est dans le contexte de leur accomplissement. C'est lui qui accomplirait tout ce qui est écrit à son sujet. Par cet accomplissement, il a établi une nouvelle alliance dans son sang. Maintenant, nous sommes libérés de la loi, étant morts à celle qui nous tenait captifs, afin que nous servions selon la nouvelle voie de l'Esprit et non l'ancienne voie du code écrit. (Rm 7:6)

Matthieu 5:17-20 (ESV), Petite remarque, ta justice dépasse celle des scribes et des pharisiens

17 "Ne pensez pas que je sois venu abolir la Loi ou les Prophètes ; Je ne suis pas venu pour les abolir mais pour les accomplir. 18 Car en vérité, je vous le dis, jusqu'à ce que le ciel et la terre passent, pas un iota, pas un point, ne passera de la Loi jusqu'à ce que tout soit accompli. 19 C'est pourquoi celui qui détend l'un des moindres ces commandements et enseigne aux autres à faire de même sera appelé le plus petit dans le royaume des cieux, mais quiconque les pratique et les enseigne sera appelé grand dans le royaume des cieux. 20 Car je te dis, à moins que ta justice dépasse celle des scribes et des pharisiens, tu n'entreras jamais dans le royaume des cieux.

21 Vous avez entendu dire qu'on le disait à ceux d'autrefois… Mais je vous dis…

  • Concernant le meurtre et la colère : Matthieu 5:21-26
  • Concernant l'adultère et la luxure : Matthieu 5:27-30
  • Concernant le divorce : Matthieu 5:31-32
  • Concernant les jurons et les serments : Matthieu 5:33-37
  • Concernant les représailles : Matthieu 5:38-42
  • Concernant les ennemis aimants : Matthieu 5:43-48
  • Concernant le don aux nécessiteux : Matthieu 6 :1-4
  • Concernant la prière : Matthieu 6 :5-13
  • Concernant le pardon : Matthieu 6 :14 
  • Concernant le jeûne : Matthieu 6 :16-18
  • Concernant l'anxiété : Matthieu 6 :25-34
  • Concernant le jugement des autres : Matthieu 7 :1-5
  • Concernant la règle d'or : Matthieu 7 :12-14
  • Concernant le fait de porter du fruit : Matthieu 7 :15-20

Romains 7:6 (ESV), Nous servons selon la nouvelle voie de l'Esprit et non selon l'ancienne voie du code écrit

6 Mais maintenant, nous sommes libérés de la loi, étant morts à ce qui nous tenait captifs, afin que nous servions dans la nouvelle voie de l'Esprit et non dans l'ancienne voie du code écrit.

Matthieu 7:21-23, Déloignez-vous de moi, vous les travailleurs de l'anarchie

Souvent, les paroles de Jésus sont sorties de leur contexte dans Matthieu 7 :23 où Jésus dit à ceux qui ne connaissent pas Christ, qu'il leur déclarera : « Je ne vous ai jamais connu ; éloignez-vous de moi, vous les ouvriers de l'anarchie. Ils définissent que l'anarchie n'est pas le respect de la loi qu'ils comprennent l'ancienne loi mosaïque de l'alliance. La question se situe dans le contexte du ministère de Jésus, quelle est sa compréhension de l'anarchie ? En effet, ce n'est pas comme le prétendent les Judaïses, comme en témoigne Matthieu 23:27-28 où Jésus appelle les scribes (avocats) et les Pharisiens, des hypocrites, en disant : « Vous êtes comme des tombeaux blanchis à la chaux, qui semblent beaux à l'extérieur, mais à l'intérieur sont pleins d'ossements de morts et de toute impureté. Ainsi, vous aussi, extérieurement, vous semblez juste aux autres, mais en vous, vous êtes plein d'hypocrisie et d'anarchie. 

Par les propres paroles de Jésus, nous comprenons ce qu'il considère comme l'anarchie. Pour lui, c'est la condition intérieure qui compte et que les apparences extérieures de la justice ne comptent pour rien. Pour Christ, « l'anarchie » est une condition de l'état de l'être intérieur de quelqu'un, et non sa réputation mondaine d'être en conformité avec les commandements et les ordonnances. Suivre la Torah n'empêche pas quelqu'un d'être sans loi ni ne l'établit comme étant juste. Encore une fois, Jésus a appelé ceux qui se concentraient sans cesse sur le code écrit comme étant plein d'hypocrisie et d'anarchie.

Il y a beaucoup d'autres preuves dans les écrits apostoliques qui soutiennent cette compréhension de ce que signifie le mot « anarchie » tel qu'il a été utilisé par le Christ et ses apôtres. Dans Luc 13 :27, Jésus dit de ceux qui sont faux : « Éloignez-vous de moi, vous tous, oeuvres de mal. » Le mot ici est le mot grec Adikia (ἀδικία) que le lexique BDAG définit comme (1) un acte qui viole les normes de bonne conduite, les actes répréhensibles, (2) la qualité d'injustice, d'injustice, de méchanceté, d'injustice. Considérant que la formulation est très similaire à Matthieu 7:23, nous pouvons en déduire que ce que Jésus entend par anarchie est un acte répréhensible ou une injustice, et qu'il n'a pas utilisé le terme pour décrire celui qui n'est pas conforme à la loi mosaïque.

 Le mot « anarchie » tel qu'on le trouve dans le Nouveau Testament se rapporte au mal ou au péché. Ayant été libérés du péché, nous sommes devenus esclaves de la justice (Rom 6:18) Paul a compris le contraste entre la justice et l'anarchie de la même manière qu'il a dit : à plus d'anarchie, alors présentez maintenant vos membres comme des esclaves de la justice menant à la sanctification. (Rom 6:19) Il a opposé la justice à l'anarchie, la lumière aux ténèbres. (2Cor 6:14) La grâce de Dieu est apparue, nous entraînant à renoncer à l'impiété et aux passions mondaines, et à vivre une vie contrôlée, droite et pieuse dans le présent âge, (Tite 2:11-12) Jésus a donné lui-même pour nous pour nous racheter de toute iniquité et pour se purifier un peuple. (Tite 2:14) L'association de l'anarchie dans le Nouveau Testament est avec le péché, pas avec le non-respect de la loi mosaïque. Ceci est confirmé par 1 Jean 3:4 qui dit : « Quiconque pratique le péché pratique aussi l'anarchie ; le péché est l'anarchie. Ainsi, le concept d'anarchie du Nouveau Testament se rapporte au fait d'être un serviteur du péché et des ténèbres par opposition à suivre la lumière et à se conformer à l'Esprit. Nous devons servir selon la nouvelle voie de l'Esprit, et non selon l'ancienne voie du code écrit. (Rm 7:6)

Matthieu 7:21-23 (ESV), éloignez-vous de moi, vous les travailleurs de l'anarchie

21 « Tous ceux qui me disent : ‘Seigneur, Seigneur’ n’entreront pas dans le royaume des cieux, mais celui qui fait la volonté de mon Père qui est aux cieux. 22 Ce jour-là, beaucoup me diront : 'Seigneur, Seigneur, n'avons-nous pas prophétisé en ton nom, chassé des démons en ton nom, et fait beaucoup d'œuvres puissantes en ton nom ?' 23 Et alors je leur déclarerai, 'Je ne t'ai jamais connu ; éloignez-vous de moi, vous les travailleurs de l'anarchie.

Matthieu 23:27-28 (ESV), Apparemment juste aux autres, mais à l'intérieur de vous sont pleins d'hypocrisie et d'anarchie

27 « Malheur à vous, scribes et pharisiens hypocrites ! Car vous êtes comme des tombes blanchies à la chaux, qui paraissent belles à l'extérieur, mais qui à l'intérieur sont pleines d'ossements de morts et de toute impureté. 28 So vous aussi, extérieurement, vous semblez juste aux autres, mais en vous, vous êtes plein d'hypocrisie et d'anarchie.

Luc 13:26-27 (ESV), Éloignez-vous de moi, vous tous les ouvriers du mal

26 Alors vous commencerez à dire : 'Nous avons mangé et bu en ta présence, et tu as enseigné dans nos rues.' 27 Mais il dira : 'Je te le dis, je ne sais pas d'où tu viens. Retirez-vous de moi, vous tous, ouvriers du mal !»

Romains 6:15-19 (ESV), Vous avez une fois présenté vos membres comme des esclaves de l'impureté, l'anarchie menant à plus d'anarchie

15 Quoi alors ? Sommes-nous à pécher parce que nous ne sommes pas sous la loi mais sous la grâce? En aucun cas ! 16 Ne savez-vous pas que si vous vous présentez à quelqu'un comme des esclaves obéissants, vous êtes esclaves de celui à qui vous obéissez, soit du péché, qui conduit à la mort, soit de l'obéissance, qui conduit à la justice? 17 Mais grâce à Dieu, vous qui étiez autrefois esclaves du péché, êtes devenus obéissants de cœur à la norme d'enseignement à laquelle vous vous êtes engagés, 18 et, libérés du péché, sont devenus esclaves de la justice. 19 Je parle en termes humains, à cause de vos limites naturelles. Pour tout comme vous avez autrefois présenté vos membres comme des esclaves de l'impureté et de l'anarchie menant à plus d'anarchie, présentez maintenant vos membres comme des esclaves de la droiture menant à la sanctification.

2 Corinthiens 6:14 (ESV), La justice avec l'anarchie ? Ou quelle communion a la lumière avec les ténèbres

14 Ne soyez pas inégalement attelé aux incroyants. Car quel partenariat a la justice avec l'anarchie ? Ou quelle communion a la lumière avec les ténèbres ?

Tite 2:11-14 (ESV), qui s'est donné pour nous pour nous racheter de toute iniquité et pour se purifier un peuple

11 Car la grâce de Dieu est apparue, apportant le salut à tous, 12 nous entraîner à renoncer à l'impiété et aux passions mondaines, et mener une vie maîtrisée, droite et pieuse dans le présent âge, 13 en attendant notre bienheureuse espérance, l'apparition de la gloire de notre grand Dieu et Sauveur Jésus-Christ, 14 qui s'est donné pour nous pour nous racheter de toute iniquité et pour se purifier un peuple pour sa propre possession qui sont zélés pour les bonnes œuvres.

1 Jean 3:4 (ESV), Tous ceux qui pratiquent le péché pratiquent aussi l'anarchie ; le péché est l'anarchie

4 Tous ceux qui pratiquent le péché pratiquent aussi l'anarchie ; le péché est l'anarchie.

Matthieu 19:17, Si vous voulez entrer dans la vie, gardez les commandements

Lorsqu'un homme riche a demandé à Jésus dans Matthieu 19 :16-21 : « Quelle bonne action dois-je faire pour avoir la vie éternelle », Jésus a dit : « Si vous voulez entrer dans la vie, gardez les commandements ». Mais lorsqu'on lui a demandé lesquels, Jésus n'a pas dit tout ou toute la loi de Moïse. Il n'a mentionné que six commandements. Cinq d'entre eux sont des dix commandements, y compris : Tu ne tueras pas, Tu ne commettras pas d'adultère, Tu ne voleras pas, Tu ne porteras pas de faux témoignage, et Honore ton père et ta mère et il ajouta : « Tu aimeras ton prochain comme toi-même.' Plutôt que de faire appel à toute la loi, il a fait appel à ces groupes choisis de commandements compatibles avec ses enseignements de justice.

L'homme a dit: "Tout cela, j'ai gardé, de quoi me manque-t-il encore?" Jésus déclare en outre dans Matthieu 19 :21 : « Si vous voulez être parfait, allez, vendez ce que vous possédez et donnez-le aux pauvres, et vous aurez un trésor dans le ciel ; et viens, suis-moi. Ici, nous voyons que la norme de Jésus n'est pas toute la loi mosaïque, mais ces principes de la loi de Dieu qui se rapportent à l'amour de l'humanité et à une vie désintéressée. Si Jésus croyait que les 613 commandements de la loi mosaïque étaient essentiels, cela aurait été l'occasion parfaite de le dire. Plutôt, la prescription de Jésus pour se concentrer sur les principes de bonté qui se rapportent à l'amour et à la charité. Plutôt que de se conformer complètement à la loi de Moïse, sa norme de perfection était de mener une vie désintéressée en tant que serviteur.

Matthieu 19:16-21 (ESV), Si tu serais parfait

16 Et voici, un homme s'approcha de lui, disant : « Maître, quelle bonne action dois-je faire pour avoir la vie éternelle ? 17 Et il lui dit : « Pourquoi me demandes-tu ce qui est bien ? Il n'y en a qu'un qui est bon. Si vous voulez entrer dans la vie, gardez les commandements. 18 Il lui dit : « Lesquels ? Et Jésus dit : « Tu ne tueras pas, tu ne commettras pas d'adultère, tu ne voleras pas, tu ne porteras pas de faux témoignage19 Honore ton père et ta mère, et tu aimeras ton prochain comme toi-même. » 20 Le jeune homme lui dit : « Tout cela, je l'ai gardé. Que me manque-t-il encore ? 21 Jésus lui dit : « Si tu veux être parfait, va, vends ce que tu possèdes et donne-le aux pauvres, et tu auras un trésor dans le ciel ; et viens, suis moi. »

Dépendance de Matthieu

Jusqu'à présent, nous avons couvert les paroles de Matthieu selon lesquelles les judaïsants se tordent à leur guise et il est évident qu'ils s'appuient fortement sur Matthieu. Parmi les paroles de Jésus qu'ils indiquent dans Matthieu, il n'y a aucun parallèle dans aucun des autres évangiles ou dans le reste du Nouveau Testament. Si suivre la loi mosaïque était fondamental pour les enseignements de Jésus, ces paroles dont les judaïsants abusent pour préconiser l'observance de la Torah devraient également être réintroduites ailleurs dans les écrits apostoliques. Cela devrait particulièrement être exposé dans Luc-Actes qui a été écrit à la lumière de Matthieu et cherche à remettre les pendules à l'heure en termes de ce que Jésus a fait et enseigné par la même personne qui a également documenté ce que les apôtres ont fait et enseigné. Pour en savoir plus sur la crédibilité de Luc-Actes par rapport à Matthieu, voir https://ntcanon.com

Luc 22:7-20, Jésus mange le repas de la Pâque

Certains indiquent que le dernier repas de Jésus et de ses disciples est un repas de la Pâque, ce qui indique que nous devrions observer la Pâque (en tant que fête annuelle). Avant de sauter à la conclusion, notons que dans Luc 22, l'accent est mis sur le repas (fête) que Jésus a voulu festoyer dans une grande pièce meublée (joli cadre) comme son dernier repas avec ses disciples. Le contexte de ceci, n'est pas une observance de routine mais une occasion spéciale dans laquelle Jésus ne se régalera pas jusqu'à ce que le royaume de Dieu soit accompli. (Luc 22:17) Lorsqu'il a dit : « Je ne boirai pas du fruit de la vigne jusqu'à ce que le royaume de Dieu vienne », il fait clairement référence à un festin. (Luc 22:18) Jésus considérait le repas comme spécial parce que c'était sa dernière fête avec ses disciples avant l'établissement du royaume de Dieu. Jésus a dit : « J'ai sincèrement désiré manger cette Pâque avec vous avant de souffrir. » (Luc 22:15) L'accent est mis ici sur le fait de savourer un dernier repas avec ceux qui étaient proches de lui. 

En outre, Jésus fait de la fête une nouvelle alliance (pas l'ancienne) lorsqu'il dit du pain : "Ceci est mon corps, qui est donné pour vous", et du vin, "cette coupe qui est versée pour vous est la nouvelle alliance dans mon sang. (Luc 2:19-20) En effet, la signification de la Pâque commémorant la délivrance d'Israël du pays d'Égypte est soulignée par la nouvelle alliance établie par le sang de Jésus. Plutôt que de dire de prendre le pain en mémoire d'Israël, il a dit : « Faites ceci en mémoire de moi. (Luc 22:19) Aussi souvent que nous prenons le corps et le sang de Christ, nous proclamons la mort du Seigneur jusqu'à ce qu'il vienne (1Cor 11:23-26) Christ est notre Pâque a été sacrifié. (1Cor 5:7). Les pains sans levain sont sincérité et vérité (1Cor 5:8) 

Dans 1 Corinthiens 5:7-8, Paul applique le même principe de « spiritualisation » à la Pâque annuelle et aux Jours des Pains sans Levain qu'au Sabbat. « Le Christ notre Pâque a été sacrifié. » Notre Pâque chrétienne n'est plus un agneau immolé chaque année mais un Sauveur immolé une fois pour toutes, avec le pouvoir de nous délivrer quotidiennement, pas une fois par an. « Célébrons donc la fête, non avec du vieux levain, ni avec un levain de malice et de méchanceté, mais avec les pains sans levain de la sincérité et de la vérité » (1Co 5, 8). Pour cette raison, nous ne devons pas manger le pain ou boire la coupe du Seigneur d'une manière indigne, mais d'abord nous examiner nous-mêmes. (1Cor 11:27-29) Ce qui doit être purgé du milieu de nous est l'immoralité sexuelle, la cupidité, la fraude, l'idolâtrie, l'ivresse et le comportement abusif. (1Cor 5:9-11) C'est le mal qui doit être purgé - pas le non-respect de l'ancien code écrit. (1Cor 5:9-13) Ce sont les vrais problèmes spirituels, pas la question de nettoyer le levain de nos voitures et de nos maisons pendant une semaine dans l'année. Les chrétiens, dit Paul, doivent « garder la fête » en permanence. Le système de loi mosaïque en tant qu'ensemble de statuts a été remplacé par la loi de la liberté dans l'esprit, résumée dans le seul commandement d'aimer notre prochain comme nous-mêmes (Gal 5:14).

Luc 22:7-13 (ESV), Allez nous préparer la Pâque, afin que nous la mangions.

7 Puis vint le jour des pains sans levain, où l'agneau pascal devait être sacrifié. 8 Alors Jésus envoya Pierre et Jean en disant : «Allez nous préparer la Pâque, afin que nous la mangions. » 9 Ils lui dirent : « Où veux-tu que nous le préparions ? 10 Il leur dit : « Voici, quand vous serez entrés dans la ville, un homme portant une jarre d'eau vous attendra. Suivez-le dans la maison où il entre 11 et dis au maître de maison : " Le Maître te dit : Où est la chambre d'amis, où je peux manger la Pâque avec mes disciples? ' 12 Et il vous montrera une grande chambre haute meublée ; préparez-le là-bas. 13 Et ils allèrent et le trouvèrent comme il le leur avait dit, et ils préparèrent la Pâque.

Luc 22:14-20 (ESV), je ne boirai pas du fruit de la vigne jusqu'à ce que le royaume de Dieu vienne

14 Et l'heure venue, il se mit à table, et les apôtres avec lui. 15 Et il leur dit : "J'ai ardemment désiré manger cette Pâque avec toi avant de souffrir. 16 Car je vous dis que je ne le mangerai pas jusqu'à ce qu'il soit accompli dans le royaume de Dieu. » 17 Et il prit une coupe, et après avoir rendu grâces, il dit : « Prenez ceci et partagez-le entre vous. 18 Car je te dis qu'à partir de maintenant Je ne boirai pas du fruit de la vigne jusqu'à ce que le royaume de Dieu vienne. » 19 Et il prit du pain, et après avoir rendu grâces, il le rompit et le leur donna en disant : « Ceci est mon corps, qui est donné pour vous.. Faites cela en mémoire de moi. 20 Et de même la coupe après qu'ils eurent mangé, en disant : « Cette coupe qui est versée pour vous est la nouvelle alliance en mon sang.

1 Corinthiens 5:6-8 (ESV), Car Christ, notre agneau pascal, a été sacrifié

6 Votre vantardise n'est pas bonne. Ne savez-vous pas qu'un peu de levain fait lever toute la pâte ? 7 Nettoyez le vieux levain que vous pouvez être une nouvelle masse, car vous êtes vraiment sans levain. Car Christ, notre agneau pascal, a été sacrifié8 Célébrons donc la fête, non avec le vieux levain, le levain de la méchanceté et du mal, mais avec les pains sans levain de la sincérité et de la vérité.

1 Corinthiens 11:23-32 (ESV),  Fais ça, aussi souvent que tu le bois, en souvenir de moi

23 Car j'ai reçu du Seigneur ce que je vous ai aussi livré, que le Seigneur Jésus, la nuit où il a été trahi, a pris du pain, 24 et quand il eut rendu grâces, il le rompit et dit : « Ceci est mon corps, qui est pour vous. Faites cela en mémoire de moi. 25 De la même manière, il prit la coupe après le souper en disant : « Cette coupe est la nouvelle alliance en mon sang. Fais ça, aussi souvent que tu le bois, en souvenir de moi. » 26 Car aussi souvent que vous mangez ce pain et buvez la coupe, vous proclamez la mort du Seigneur jusqu'à ce qu'il vienne.
27 C'est pourquoi quiconque mangera le pain ou boira la coupe du Seigneur d'une manière indigne sera coupable envers le corps et le sang du Seigneur. 28 Qu'une personne s'examine donc, et mange ainsi du pain et boive de la coupe. 29 Car quiconque mange et boit sans discerner le corps mange et boit jugement sur lui-même.

1 Jean 5: 1-5, C'est l'amour de Dieu, que nous gardions ses commandements

1 Jean 5:1-5 est souvent sorti de son contexte. Certains associent automatiquement les commandements de Dieu à la loi mosaïque (Torah) et prétendent ainsi que Jean nous dit de suivre la loi mosaïque. Cependant, il s'agit d'une torsion des paroles et des intentions de Jean qui est évidente en regardant le contexte global de 1Jean. En regardant 1Jean, les commandements communiqués se rapportent à la nouvelle alliance et non à l'ancienne. Le commandement de Dieu est résumé dans 1Jean 3:23 comme croire au nom de Jésus-Christ et s'aimer les uns les autres. Prenant un aperçu du livre de 1 Jean, les commandements de Dieu selon Jean sont (1) de croire en qui est Jésus, (2) de s'abstenir du péché et du mal, (3) de se conformer aux enseignements de Jésus, (4) être conduits par l'Esprit et (5) s'aimer les uns les autres. Ce sont les commandements de Dieu sous la Nouvelle Alliance que Jean a résumés : 

Les commandements de Dieu selon 1 Jean

  1. Croyez en qui est Jésus (le Christ, le Fils de Dieu) :  1John 1:1-3, 1John 2:1-2, 1John 2:22-25, 1Jean 4:2-3, 1Jean 4:10, 1Jean 4:14-16, 1Jean 5:1, 1Jean 5:4-15, 1Jean 5:20
  2. Abstenez-vous du péché et du mal (ténèbres): 1John 1:5-10, 1John 2:15-17, 1John 3:2-10, 1John 5:16-19 
  3. Respectez les enseignements de Jésus (marchez comme il marchait) : 1John 2:3-6, 1John 3:21-24
  4. Soyez guidé par l'Esprit (demeurez dans l'onction de Dieu) : 1John 2:20-21, 1John 2:27-29, 1Jean 4:13
  5. Aimez-vous (aimez votre frère): 1John 2:7-11, 1John 3:10-18, 1John 4:7-12, 1John 4:16-21

1 Jean 5:1-5 (ESV), C'est l'amour de Dieu, que nous gardions ses commandements

1 Quiconque croit que Jésus est le Christ est né de Dieu, et quiconque aime le Père aime celui qui est né de lui. 2 Par ceci nous savons que nous aimons les enfants de Dieu, lorsque nous aimons Dieu et obéissons à ses commandements. 3 Car c'est l'amour de Dieu, que nous gardions ses commandements. Et ses commandements ne sont pas pesants. 4 Car tous ceux qui sont nés de Dieu vainquent le monde. Et c'est la victoire qui a vaincu le monde - notre foi. 5 Qui est-ce qui triomphe du monde, sinon celui qui croit que Jésus est le Fils de Dieu ?

1 Jean 3:21-24 (ESV), C'est son commandement, que nous croyions au nom de son Fils Jésus-Christ et que nous nous aimions les uns les autres

21 Bien-aimés, si notre cœur ne nous condamne pas, nous avons confiance devant Dieu ; 22 et tout ce que nous demandons, nous le recevons de lui, car nous gardons ses commandements et faisons ce qui lui plaît. 23 Et c'est son commandement, que nous croyions au nom de son Fils Jésus-Christ et que nous nous aimions les uns les autres, comme il nous l'a commandé. 24 Celui qui garde ses commandements demeure en Dieu, et Dieu en lui. Et par là nous savons qu'il demeure en nous, par l'Esprit qu'il nous a donné.

1 Jean 4:20-21 (ESV), Et ce commandement nous vient de lui : celui qui aime Dieu doit aussi aimer son frère

20 Si quelqu'un dit : « J'aime Dieu » et déteste son frère, c'est un menteur ; car celui qui n'aime pas son frère qu'il a vu ne peut aimer Dieu qu'il n'a pas vu. 21 Et ce commandement nous vient de lui : celui qui aime Dieu doit aussi aimer son frère.

2 Pierre 3:15-17, Paul – certaines choses que les ignorants et les instables tordent à leur propre destruction

Les judaïsants prétendent que Pierre se réfère ici à ceux qui rejettent la loi parce qu'il parle en référence à Paul et parce qu'il se réfère à l'erreur des sans-loi. En regardant le lexique BDAG pour le mot grec athésmos (ἄθεσμος), Le sens premier se rapporte à «être sans principes, inconvenant, honteux, sans loi. Les sans-loi dans ce contexte ne sont pas nécessairement ceux qui ne pratiquent pas la loi mosaïque mais ceux qui sont sans principes et utilisent les écrits de Paul comme une licence pour vivre dans le péché.

Ce qui est révélateur au verset 16, c'est que Pierre dit que c'est le instable qui tordent de telles choses pour leur destruction. Le mot grec ici pour instable est astriktos (ἀστήρικτος). Ce mot n'est utilisé qu'à un autre endroit dans le Nouveau Testament qui se trouve également dans le livre de 2 Pierre, donc le contexte devrait nous donner une indication supplémentaire de qui Pierre fait référence à qui sont ceux qui tordent Paul. 2 Pierre 2:14 se réfère à ceux qui séduisent instables (astriktos) des âmes comme celles qui « ont les yeux pleins d'adultère, insatiables pour le péché » – ayant des cœurs « entraînés dans la cupidité ». Dans le même passage, il est dit en outre qu'ils "aimaient le gain tiré du mal" (2Pierre 2:15) et "ils attirent par les passions sensuelles de la chair". (2Pierre 2:18) Clairement dans le contexte de 2 Pierre, Pierre fait référence à ceux qui utilisent les écrits de Paul comme une licence pour vivre dans le péché, y compris l'immoralité sexuelle et la cupidité. Cela ne concerne pas les chrétiens qui vivent selon les enseignements du Christ, mais pas sous la loi mosaïque.   

2 Pierre 3:15-17 n'est pas une licence pour rejeter les enseignements de Paul. Pierre ne dit pas qu'ils devraient ignorer les enseignements de Paul, il les affirme plutôt en disant : « Notre frère bien-aimé Paul vous a aussi écrit selon la sagesse qui lui a été donnée. (2Pierre 3:15). Pierre n'invalide pas Paul – il le confirme. Nous avons tellement d'enseignements explicites de Paul quant à la compréhension correcte, y compris le fait que nous ne servons pas selon l'ancienne voie du code écrit mais la nouvelle voie de l'Esprit. (Rom 7:6-7) Les gens qui continuent à vivre dans le péché ne servent pas dans la nouvelle voie de l'Esprit comme Paul l'a dit : « Si vous vivez selon la chair, vous mourrez, mais si par l'Esprit vous mettez à mort les actions du corps, tu vivras. (Rm 8 :13). La loi de l'Esprit de vie nous a libérés en Jésus-Christ de la loi du péché et de la mort. (Rm 8:2)

2 Pierre 3:15-18 (ESV), Il y a des choses en eux - que l'ignorant et l'instable tordent à leur propre destruction

15 Et comptez la patience de notre Seigneur comme salut, tout comme notre frère bien-aimé Paul vous a aussi écrit selon la sagesse qui lui a été donnée, 16 comme il le fait dans toutes ses lettres quand il y parle de ces matières. Il y a des choses en eux qui sont difficiles à comprendre, que les ignorants et les instables (astriktos) se tordent à leur propre destruction, comme ils le font les autres Écritures. 17 Vous donc, bien-aimés, sachant cela à l'avance, veillez à ne pas vous laisser emporter par l'erreur des sans-loi et à perdre votre propre stabilité

2 Pierre 2:14-20 (ESV), Ils ont les yeux pleins d'adultère, insatiables pour le péché. Ils attirent les âmes instables.

14 Ils ont les yeux pleins d'adultère, insatiables pour le péché. ils séduisent instable (astriktos) les âmes. Ils ont des cœurs entraînés dans la cupidité. Enfants maudits ! 15 Abandonnant le droit chemin, ils se sont égarés. Ils ont suivi la voie de Balaam, fils de Beor, qui aimait gagner de l'iniquité, 16 mais a été réprimandé pour sa propre transgression; un âne muet parlait avec une voix humaine et retenait la folie du prophète. 17 Ce sont des sources sans eau et des brumes entraînées par une tempête. Pour eux, l'obscurité de l'obscurité totale a été réservée. 18 Car parler haut se vante de folie, ils séduisent par les passions sensuelles de la chair ceux qui échappent à peine à ceux qui vivent dans l'erreur. 19 Ils leur promettent la liberté, mais eux-mêmes sont esclaves de la corruption. Car tout ce qui surmonte une personne, à cela il est asservi. 20 Car si, après avoir échappé aux souillures du monde par la connaissance de notre Seigneur et Sauveur Jésus-Christ, ils sont de nouveau empêtrés en eux et vaincus, le dernier état est devenu pire pour eux que le premier.

Romains 2:13, Ce ne sont pas les auditeurs de la loi - mais les auteurs de la loi qui seront justifiés

Si quelqu'un pouvait trouver un verset suggérant que Paul respectait la loi, ce serait celui-là. Ils le font en prenant cela comme un verset isolé – hors du contexte avec le point que Paul fait. Nous devons examiner le contexte pour bien comprendre ce que les paroles de Paul ici doivent être interprétées. Clairement, Paul fait référence à la « loi » dans un sens vague. Ici, « loi » est utilisée pour exprimer les principes directeurs de la moralité plutôt que la loi mosaïque dans son ensemble, y compris les ordonnances spécifiques du code écrit. C'est seulement dans ce sens que l'on pourrait dire de ceux qui n'ont pas la loi qu'ils « font par nature ce que la loi exige » (Rm 2:14). Ces principes généralisés de la loi sont ce que Paul appelle la « loi » – pas les 613 lois lévitiques qui ont été instituées par Moïse. Nous pouvons voir dans Romains 2:8-9, Paul fait un contraste entre ceux qui cherchent le salut (gloire, honneur et immortalité) et ceux qui sont égoïstes et n'obéissent pas à la vérité, mais obéissent à l'injustice. Le contraste est entre ceux qui font le bien et ceux qui font le mal sans se soucier d'être Juif ou Gentil. (Rom 2:9-10) Paul affirme que Dieu ne montre aucune partialité. (Rm 2:11) 

Comment se fait-il que Dieu qui ne montre aucune partialité, justifie ceux qui sont sans loi ? Le point clé que Paul fait est que ceux qui ont la foi suivent les principes supérieurs de la loi bien qu'ils ne suivent pas la loi à la lettre. Il est en effet possible pour les Gentils qui n'ont pas la loi, de faire ce que la loi exige. (Rom 2:14) Ils montrent que l'œuvre de la loi est écrite dans leur cœur, tandis que leur conscience rend également témoignage. (Rom 2:15) Paul croyait que si un homme incirconcis observe les préceptes de la loi, son incirconcision sera considérée comme une circoncision. (Rom 2:26) En conclusion, Paul croyait qu'un Juif est un intérieurement, et la circoncision est une affaire de cœur, par l'Esprit, pas par la lettre. (Rom 2:29) En effet, Romains 2:29 fournit une réfutation directe de ceux qui interprètent mal Romains 2:13, comme Paul préconisant de suivre la loi mosaïque. L'accent de Paul est sur l'Esprit (pas la lettre) y compris ayant le cœur droit et adhérant aux principes supérieurs exprimés par la loi. (Rm 2:29)

Romains 2:6-29 (ESV), Dieu ne montre aucune partialité

6 Il rendra à chacun selon ses oeuvres : 7 à ceux qui, par la patience dans le bien, recherchent la gloire, l'honneur et l'immortalité, il donnera la vie éternelle; 8 mais pour ceux qui sont égoïstes et n'obéissent pas à la vérité, mais obéissent à l'injustice, il y aura de la colère et de la fureur. 9 Il y aura tribulation et détresse pour tout être humain qui fait le mal, le Juif d'abord et aussi le Grec, 10 mais gloire et honneur et paix pour tous ceux qui font le bien, le Juif d'abord et le Grec aussi. 11 Car Dieu ne montre aucune partialité.

Romains 2:12-16 (ESV), Les gentils, qui n'ont pas la loi, font par nature ce que la loi exige

12 Car tous ceux qui ont péché sans la loi périront aussi sans la loi, et tous ceux qui ont péché sous la loi seront jugés par la loi. 13 Car ce ne sont pas les auditeurs de la loi qui sont justes devant Dieu, mais les pratiquants de la loi qui seront justifiés. 14 Pour poser le Visiophone quand les Gentils, qui n'ont pas la loi, par nature font ce que la loi exige, ils sont une loi pour eux-mêmes, même s'ils n'ont pas la loi. 15 Ils montrent que l'œuvre de la loi est écrite dans leur cœur, tandis que leur conscience en témoigne également, et leurs pensées contradictoires les accusent ou même les excusent. 16 ce jour où, selon mon évangile, Dieu juge les secrets des hommes par Jésus-Christ.

Romains 2:25-29 (ESV), La circoncision est une affaire de cœur, par l'Esprit, pas par la lettre

25 Car la circoncision a bien de la valeur si vous obéissez à la loi, mais si vous enfreignez la loi, votre circoncision devient incirconcision. 26 Ainsi, si un homme incirconcis observe les préceptes de la loi, son incirconcision ne sera-t-elle pas considérée comme circoncision ? 27 Alors celui qui est physiquement incirconcis mais garde la loi vous condamnera qui avez le code écrit et la circoncision mais qui enfreignent la loi. 28 Car nul n'est un Juif qui n'en est qu'extérieurement, ni la circoncision extérieurement et physique. 29 Mais un Juif est un intérieurement, et la circoncision est une affaire de cœur, par l'Esprit, non par la lettre. Sa louange ne vient pas de l'homme mais de Dieu.

Esaïe 56 – Les étrangers – tous ceux qui observent le sabbat 

Les judaïstes indiquent qu'Ésaïe 56 se rapporte au salut à venir et qu'il faut s'attendre à ce que le sabbat du septième jour soit pratiqué à la fois pour les Juifs et les étrangers (Ésaïe 56:2, 4, 6). Ce qui est vrai, c'est que ce passage parle d'un événement futur où « bientôt mon salut viendra et ma justice sera révélée ». (Is 56:2) En effet, la justice qui devait être révélée est le nouveau couvent par le nouveau législateur, Jésus-Christ. Les Juifs et les étrangers auront accès à cette nouvelle justice à travers Christ et en demeurant dans ses enseignements. Considérant qu'Ésaïe parle d'une nouvelle alliance, il ne parle pas de la loi mosaïque en termes de sabbat du septième jour puisque cette voie de justice avait déjà été révélée dans la loi. Il parle de la manière nouvelle et vivante d'observer le Sabbat par le Saint-Esprit à laquelle nous avons accès par le sang de Jésus. 

Le principe général du sabbat est un temps de repos du travail et de dévotion envers Dieu. Il peut s'agir de n'importe quel jour ou période de repos. Bien que ceux qui pratiquent selon l'ancienne loi et le code écrit supposent que c'est le Sabbat du septième jour, il n'y a aucune raison de lire cela dans ce passage qui attend avec impatience le salut et la justice à venir. Le sabbat en tant que principe général est différent de l'application spécifique de l'observation de jours saints particuliers. Bien que les païens n'observent pas le sabbat selon la loi mosaïque, il est dit dans les Écritures d'observer les sabbats. (Os 2:11-13) Dieu hait les sabbats conduits par un peuple méchant qui s'engage dans le mal (Isa 1:13-17) Malgré le fait que les scribes et les pharisiens célébraient le sabbat du septième jour, Jésus les a appelés sans foi ni loi parce apparence de sainteté à l'extérieur mais impur à l'intérieur. (Mat 23:27-28)

Ne pas profaner le sabbat, c'est ne pas négliger de consacrer du temps à la dévotion à Dieu et à la médiation sur les choses de Dieu – non pas qu'il doive être observé selon la loi mosaïque ou les coutumes juives. Dans Ésaïe, ce qui est souligné, c'est garder la justice, pratiquer la droiture, (És 56 : 1) garder les mains de tout mal (És 56 : 2) et choisir les choses qui plaisent à Dieu (És 56 : 4) ce contexte est de maintenir la dévotion et la prière à Dieu. Jésus est notre meilleur exemple de la façon dont nous devrions trouver le repos en Dieu selon la nouvelle voie de l'Esprit et non l'ancienne voie du code écrit. 

Les prêtres qui offraient des cadeaux selon la loi servaient de copie et d'ombre des choses célestes. (He 8:4-5) La loi n'a qu'une ombre des choses à venir au lieu de la vraie forme de ces réalités. (He 10:1) Que personne ne vous juge en matière de nourriture et de boisson, ou en ce qui concerne une fête ou une nouvelle lune ou un sabbat - ce sont une ombre des choses à venir, mais la substance appartient au Christ . (Col 2:16-17)

Isaiah 56:1-8 (ESV), Bientôt mon salut viendra, et ma justice sera révélée

1 Ainsi parle le SEIGNEUR :
"Gardez la justice et pratiquez la justice,
car bientôt mon salut viendra,
et que ma justice soit révélée.
2 Béni soit l'homme qui fait cela,
et le fils de l'homme qui le tient fermement,
qui observe le sabbat, sans le profaner,
et empêche sa main de faire le moindre mal. »
3 Que l'étranger qui s'est joint à l'Éternel ne dise pas :
« L'Éternel me séparera certainement de son peuple » ;
et que l'eunuque ne dise pas :
« Voici, je suis un arbre sec. »
4 Car ainsi parle l'Éternel :
"Aux eunuques qui observent mes sabbats,
qui choisissent les choses qui me plaisent
et tiens ferme mon alliance,
5 Je donnerai dans ma maison et dans mes murs
un monument et un nom
mieux que les fils et les filles ;
je leur donnerai un nom éternel
qui ne doit pas être coupé.
6 "Et les étrangers qui se joignent à l'Éternel,
pour le servir, pour aimer le nom de l'Éternel,
et être ses serviteurs,
quiconque observe le sabbat et ne le profane pas,
et tient fermement mon alliance-
7 je les apporterai à ma montagne sainte,
et rends-les joyeux dans ma maison de prière ;
leurs holocaustes et leurs sacrifices
sera accepté sur mon autel;
car ma maison sera appelée maison de prière
pour tous les peuples.
8 Le Seigneur DIEU,
qui rassemble les parias d'Israël, déclare,
« Je vais lui en rassembler d'autres
en plus de ceux déjà rassemblés.

Ésaïe 1:13-17 (ESV), Nouvelle lune et Sabbat - Je ne peux pas supporter l'iniquité et l'assemblée solennelle

  13 N'apportez plus d'offrandes vaines;
l'encens est une abomination pour moi.
Nouvelle lune et sabbat et convocation des convocations—
Je ne peux pas supporter l'iniquité et l'assemblée solennelle.
14 Vos nouvelles lunes et vos fêtes désignées
mon âme hait ;
ils sont devenus un fardeau pour moi;
Je suis las de les supporter.
15 Quand tu étends tes mains,
je te cacherai mes yeux;
même si vous faites beaucoup de prières,
je n'écouterai pas ;
tes mains sont pleines de sang.
16 Lavez-vous; rendez-vous purs;
ôte le mal de tes actions de devant mes yeux ;
cesser de faire le mal,
17 apprendre à faire le bien ;
demander justice,
corriger l'oppression;
rendre justice aux orphelins,
plaider la cause de la veuve.

Colossiens 2:16-23 (ESV), Une fête ou une nouvelle lune ou un sabbat – ce sont l'ombre des choses à venir

16 Par conséquent, que personne ne vous juge en matière de nourriture et de boisson, ou en ce qui concerne une fête, une nouvelle lune ou un sabbat.. 17 Ce sont une ombre des choses à venir, mais la substance appartient au Christ. 18 Que personne ne vous disqualifie, insistant sur l'ascétisme et le culte des anges, racontant en détail les visions, gonflé sans raison par son esprit sensuel, 19 et ne pas s'accrocher à la Tête, à partir de laquelle tout le corps, nourri et soudé par ses articulations et ses ligaments, croît d'une croissance qui vient de Dieu.
20 Si avec Christ tu es mort aux esprits élémentaux du monde, pourquoi, comme si tu étais encore vivant dans le monde, vous soumettez-vous à la réglementation- 21 "Ne pas manipuler, Ne pas goûter, Ne pas toucher » 22 (se référant à des choses qui périssent toutes au fur et à mesure qu'elles sont utilisées) - selon les préceptes et les enseignements humains ? 23 Ceux-ci ont en effet une apparence de sagesse dans la promotion de la religion autodidacte, de l'ascétisme et de la sévérité du corps, mais ils n'ont aucune valeur pour arrêter l'indulgence de la chair.

Esaïe 66:17, dans les jardins - manger la chair de ping et l'abomination et les souris

Les judaïstes se réfèrent à Ésaïe 66:17 comme une indication que les lois alimentaires de la Torah de l'Ancien Testament réclament toujours une association entre la chair de porc et ce qui est abominable. Ce verset traite du culte païen. La référence à « Ceux qui se sanctifient et se purifient pour aller dans les jardins, en suivant un au milieu » se rapporte probablement à un Polonais Asherah. Ces poteaux ou arbres parfois stylisés, se dressaient comme un monument sacré et un hommage à la déesse cananéenne, Asherah. Bien que la consommation de viande de porc et de souris soit associée aux peuples païens, la consommation de porc et de souris (ce qui était autrefois considéré comme impur) n'est pas la principale raison pour laquelle ces personnes prendront fin. C'est fondamentalement parce que ce sont des adorateurs païens et qu'ils font ce qui est abominable. Manger de la chair de porc et des souris sont répertoriés séparément « l'abomination ». Cela indique que quelle que soit « l'abomination », c'est pire que de manger de la chair de porc et des souris puisque la chair de porc n'est pas appelée « l'abomination ».

Que personne ne vous juge en matière de nourriture et de boisson. (Col 2:16) Si avec Christ tu es mort aux esprits élémentaires du monde, pourquoi, comme si tu étais encore vivant dans le monde, tu te soumets à des règlements – « Ne touchez pas, ne goûtez pas, ne touchez pas. " (Col 2:20-21) Méfiez-vous de ceux qui exigent l'abstinence des aliments que Dieu a créés pour être reçus avec action de grâce par ceux qui croient et connaissent la vérité -Car tout ce qui est créé par Dieu est bon, et rien ne doit être rejeté s'il est reçu avec action de grâce, car il est sanctifié par la parole de Dieu et la prière. (1 Tim 4:1-5) Quand Jésus a déclaré : « Tout ce qui entre dans une personne de l'extérieur ne peut pas la souiller, car cela n'entre pas dans son cœur mais dans son estomac, et est expulsé », il a déclaré que tous les aliments étaient purs. (Marc 15-19) Il a dit: «Ce qui sort d'une personne est ce qui la souille - Car de l'intérieur, du cœur de l'homme, viennent les mauvaises pensées, l'immoralité sexuelle, le vol, le meurtre, l'adultère, la convoitise, la méchanceté, la tromperie , sensualité, envie, calomnie, orgueil, folie. (Marc 7:21-22) Toutes ces choses mauvaises viennent de l'intérieur, et elles souillent une personne. (Marc 7:23)

Isaiah 66:17 (ESV), Ceux qui se sanctifient et se purifient pour aller dans les jardins, suivant un au milieu

17 « Ceux qui se sanctifient et se purifient pour entrer dans les jardins, suivant l'un au milieu, mangeant de la chair de porc et de l'abomination et des souris, finiront ensemble, déclare l'Éternel.

Colossiens 2:16-23 (ESV), Par conséquent, que personne ne vous juge en matière de nourriture et de boisson

16 Par conséquent, que personne ne vous juge en matière de nourriture et de boisson, ou en ce qui concerne une fête, une nouvelle lune ou un sabbat.. 17 Ce sont une ombre des choses à venir, mais la substance appartient au Christ. 18 Que personne ne vous disqualifie, insistant sur l'ascétisme et le culte des anges, racontant en détail les visions, gonflé sans raison par son esprit sensuel, 19 et ne pas s'accrocher à la Tête, à partir de laquelle tout le corps, nourri et soudé par ses articulations et ses ligaments, croît d'une croissance qui vient de Dieu.
20 Si avec Christ tu es mort aux esprits élémentaux du monde, pourquoi, comme si tu étais encore vivant dans le monde, vous soumettez-vous à la réglementation- 21 "Ne pas manipuler, Ne pas goûter, Ne pas toucher » 22 (se référant à des choses qui périssent toutes au fur et à mesure qu'elles sont utilisées) - selon les préceptes et les enseignements humains ? 23 Ceux-ci ont en effet une apparence de sagesse dans la promotion de la religion autodidacte, de l'ascétisme et de la sévérité du corps, mais ils n'ont aucune valeur pour arrêter l'indulgence de la chair.

1 Timothée 4:1-5 (ESV), Tout ce qui est créé par Dieu est bon, et rien ne doit être rejeté s'il est reçu avec action de grâce

1 Maintenant, l'Esprit dit expressément que plus tard certains s'écarteront de la foi en se consacrant aux esprits trompeurs et aux enseignements des démons, 2 par l'insincérité des menteurs dont la conscience est brûlée, 3 qui interdisent le mariage et exiger l'abstinence des aliments que Dieu a créés pour être reçus avec action de grâces par ceux qui croient et connaissent la vérité. 4 Car tout ce qui est créé par Dieu est bon, et rien n'est à rejeter s'il est reçu avec action de grâce, 5 car elle est sanctifiée par la parole de Dieu et la prière.

Marc 7:14-23 (ESV), Il n'y a rien en dehors d'une personne qui en entrant en lui puisse le souiller

14 Et il rappela le peuple à lui et leur dit : « Écoutez-moi tous, et comprenez : 15 Il n'y a rien en dehors d'une personne qui, en entrant en elle, puisse la souiller, mais les choses qui sortent d'une personne sont ce qui la souille.. » 17 Et lorsqu'il fut entré dans la maison et qu'il eut quitté le peuple, ses disciples l'interrogeèrent sur la parabole. 18 Et il leur dit : « Alors vous aussi, êtes-vous sans intelligence ? Ne voyez-vous pas que tout ce qui entre dans une personne de l'extérieur ne peut pas la souiller, 19 puisqu'il n'entre pas dans son cœur mais dans son estomac, et qu'il est expulsé ? (Ainsi, il déclara que tous les aliments étaient purs.) 20 Et il dit : « Ce qui sort d'une personne, c'est ce qui la souille. 21 Car de l'intérieur, du cœur de l'homme, viennent les mauvaises pensées, l'immoralité sexuelle, le vol, le meurtre, l'adultère, 22 convoitise, méchanceté, tromperie, sensualité, envie, calomnie, orgueil, folie. 23 Toutes ces choses mauvaises viennent de l'intérieur, et elles souillent une personne.

Zacharie 14 :15-19, Le châtiment de toutes les nations qui ne montent pas pour observer la fête des huttes

Zacharie 14 :16-19 parle du jour à venir du Seigneur. C'est après une période de tribulation et concerne les survivants de toutes les nations qui sont venues contre Jérusalem. Ce passage parle d'une malédiction de famine et de peste pour ceux qui ne monteront pas à Jérusalem pour observer la Fête des Tentes (Fête des Tabernacles). Cette fête, célébrée à la fin de la saison des récoltes, consiste à vivre dans des huttes temporaires pendant sept jours. Dans la loi mosaïque, tous les Israélites indigènes devaient habiter dans des huttes, afin que leurs générations sachent que Dieu a fait habiter le peuple d'Israël dans des huttes lorsqu'il les a fait sortir du pays d'Égypte. (Lév 23:42-43) Selon Zacharie 14, cela ne sera correctement observé qu'à Jérusalem. Beaucoup de ceux qui préconisent de suivre les fêtes et les jours, y compris la fête des Cabines (Souccot) ne se rendent pas à Jérusalem pour observer la fête d'une manière conforme à la prophétie de Zacharie 14 :15-19.  

Dans le contexte de la prophétie, cela semble être une pénalité pour les nations qui étaient auparavant des ennemis d'Israël, afin qu'elles puissent reconnaître le Dieu d'Israël. Cette exigence n'est pas nécessairement universelle et ne s'applique pas à l'ère actuelle, bien qu'il semble qu'elle s'appliquera après la tribulation dans le royaume millénaire du Christ. Bien que des fêtes particulières puissent être instituées et prescrites à une époque future, cela ne signifie pas que ces fêtes s'appliquent universellement à l'époque actuelle. Lorsque Jésus prendra le pouvoir, ceux qui sont dans son royaume seront heureux de participer à toutes les traditions et observances qu'il établit. Quand Jésus reviendra, il régnera comme roi sur toutes les nations et le peuple lui obéira selon les règles qu'il établit clairement. 

En tant que croyants en l'Evangile, nous soutenons que l'on est justifié par la foi en dehors des œuvres de la loi. (Rm 3:28). Nous savons qu'une personne n'est pas justifiée par les œuvres de la loi mais par la foi en Jésus-Christ, ainsi nous avons aussi cru en Jésus-Christ, afin d'être justifiés par la foi en Christ et non par les œuvres de la loi, parce que par les œuvres de la loi personne ne sera justifié. (Ga 2:16) En Christ, nous démolissons l'ancienne voie, étant morts à la loi, afin que nous puissions vivre pour Dieu par la foi au Fils de Dieu, qui nous a aimés et qui s'est donné pour nous. (Ga 2:18-20)  Tous ceux qui s'appuient sur les œuvres de la loi sont sous la malédiction. (Ga 3:10). Le juste vivra par la foi et la loi n'est pas de la foi. (Ga 3:11-12) En Jésus-Christ, la bénédiction d'Abraham est venue aux Gentils, afin que nous puissions recevoir l'Esprit promis par la foi. (Gal 3:14) Que personne ne porte de jugement sur vous en matière de nourriture et de boisson, ou en ce qui concerne une fête ou une nouvelle lune ou un sabbat - Ce sont une ombre des choses à venir, mais la substance appartient au Christ . (Col 2:16-17)

Zacharie 14 :16-19 (ESV), le châtiment de toutes les nations qui ne montent pas pour observer la fête des huttes

16 Alors tous ceux qui survivent de toutes les nations qui sont venus contre Jérusalem montera année après année pour se prosterner devant le roi, l'Éternel des armées, et célébrer la fête des tentes. 17 Et si l'une des familles de la terre ne monte pas à Jérusalem pour adorer le roi, l'Éternel des armées, il n'y aura pas de pluie sur elle. 18 Et si la famille d'Egypte ne monte pas et ne se présente pas, alors sur eux il n'y aura pas de pluie; il y aura la plaie dont l'Éternel affligera les nations qui ne monteront pas pour célébrer la fête des huttes. 19 Cette sera le châtiment de l'Égypte et le châtiment de toutes les nations qui ne monteront pas pour célébrer la fête des huttes.

Romains 3:28 (ESV), On est justifié par la foi en dehors des œuvres de la loi

28 Pour poser le Visiophone nous soutenons que l'on est justifié par la foi en dehors des œuvres de la loi.

Galates 2:16-21 (ESV), Nous avons cru au Christ Jésus, afin d'être justifiés par la foi en Christ et non par les œuvres de la loi

15 Nous sommes nous-mêmes juifs de naissance et non des pécheurs païens ; 16 encore nous savons qu'une personne n'est pas justifiée par les œuvres de la loi mais par la foi en Jésus-Christ, ainsi nous avons aussi cru en Jésus-Christ, afin d'être justifiés par la foi en Christ et non par les œuvres de la loi, parce que par les œuvres de la loi personne ne sera justifié. 17 Mais si, dans notre effort pour être justifiés en Christ, nous étions nous aussi trouvés pécheurs, Christ est-il alors un serviteur du péché ? Certainement pas! 18 Car si je reconstruis ce que j'ai démoli, je me montre transgresseur. 19 Car par la loi je suis mort à la loi, afin de vivre pour Dieu. 20 J'ai été crucifié avec Christ. Ce n'est plus moi qui vis, mais le Christ qui vit en moi. Et la vie que je vis maintenant dans la chair, je la vis par la foi au Fils de Dieu, qui m'a aimé et s'est donné pour moi. 21 Je n'annule pas la grâce de Dieu, car si la justice était par la loi, alors Christ est mort pour rien.

Galates 3:10-14 (ESV), La loi n'est pas de la foi

10 Pour poser le Visiophone tous ceux qui s'appuient sur les œuvres de la loi sont sous la malédiction ; car il est écrit : « Maudit soit celui qui ne respecte pas tout ce qui est écrit dans le livre de la loi, et qui le pratique. » 11 Or, il est évident que personne n'est justifié devant Dieu par la loi, car « Le juste vivra par la foi ». 12 Mais la loi n'est pas de la foi, mais plutôt "Celui qui les fait vivra par elles". 13 Christ nous a rachetés de la malédiction de la loi en devenant malédiction pour nous- car il est écrit : "Maudit soit quiconque est pendu à un arbre" - 14 de sorte que en Jésus-Christ, la bénédiction d'Abraham pourrait venir aux Gentils, afin que nous puissions recevoir l'Esprit promis par la foi.

Colossiens 2:16-17 (ESV), Let personne ne vous jugera à propos d'une fête ou d'une nouvelle lune ou d'un sabbat

16 Par conséquent, que personne ne vous juge en matière de nourriture et de boisson, ou en ce qui concerne une fête, une nouvelle lune ou un sabbat.. 17 Ce sont une ombre des choses à venir, mais la substance appartient au Christ.